Basse-Terre en Guadeloupe

  • Cascade aux Ecrevisses

    Cascade aux Ecrevisses

    © Droits réservés / Les iles de Guadeloupe Comité du Tourisme

  • Volcan de La Soufrière

    Volcan de La Soufrière

    © Droits réservés / Les iles de Guadeloupe Comité du Tourisme

  • Littoral du Sud

    Littoral du Sud

    © Droits réservés / Les iles de Guadeloupe Comité du Tourisme

Basse-Terre en Guadeloupe 97100 Basse-Terre gp

Basse-Terre se situe sur une chaîne volcanique couronnée par la Soufrière au coeur d’une végétation tropicale très dense. Massif montagneux couvert par la forêt tropicale de 17 000 ha, gérée par le Parc National, il comprend de nombreux itinéraires de randonnées balisés. Chutes, cascades, bassins, parcs, végétation luxuriante, Basse-Terre dévoile tout son charme naturel.

Elle est aussi bordée de plages de galets et de sable ocre, brun, noir ou rose, ainsi que d’une réserve sous-marine mondialement connue : La réserve du Commandant Cousteau située à Pigeon, Bouillante.

Basse-Terre abrite de nombreux témoignages de la diversité culturelle de l’île : église catholique, temple hindou, vestiges archéologiques des premiers habitants et fort militaire du XVIIème siècle.

Quelques sites incontournables :

  • Le Parc National, 7ème Parc des 9 Parcs nationaux français : crée en 1989, il protège la forêt la plus vaste des Petites Antilles.
  • Les Îlets Pigeon et la réserve Cousteau à Bouillante. Le commandant Jacques-Yves Cousteau y a tourné plusieurs scènes de son long métrage « Le Monde du silence » en 1955. Fasciné par la grande diversité biologique du site, il incite à la protection de la réserve, prise en charge par les autorités guadeloupéennes. La réserve est aujourd’hui une étape incontournable pour les plongeurs de l’archipel guadeloupéen.
  • Les spectaculaires Chutes du Carbet au départ de Capesterre-Belle-Eau, (plus hautes chutes des Petites Antilles d’une hauteur totale de 245 mètres) et la Cascade aux Ecrevisses accueillent chaque année plus de 200 000 visiteurs.
  • Le Volcan de la Soufrière à Saint-Claude, 1 467m, est le point culminant des Petites Antilles, et l’un des volcans les plus actifs de cette région. Il se laisse approcher grâce à ses sentiers qui parcourent ses fl ans et son sommet.
  • La réserve naturelle du Grand-Cul-de-Sac Marin alterne mangroves, forêts marécageuses, marais herbacés, prairies humides, vasières, herbiers sous-marins, îlots déserts et bancs de sable… Le Parc National porte aussi le projet ambitieux du retour du lamantin des Antilles dans la baie du Grand-Cul-de-sac Marin. Cette démarche collective pourrait être symbolisée par le retour de cet animal emblématique qui occupe encore une place importante dans la culture guadeloupéenne, en particulier au travers du personnage de Manman Dlo, figure légendaire des contes créoles.

... mais aussi :

  • La plage de Grande Anse à Deshaies
  • La ville de Basse-Terre, classée ville d’Art et d’Histoire avec ses quartiers historiques et son célèbre Fort Delgrès
  • Le centre de broderie et des Arts textiles de Vieux-Fort
  • Le Domaine de l’Habitation La Grivelière à Vieux-Habitants, ancienne habitation et exploitation agricole du XVIIIème siècle dont le café et le cacao ont fait la renommée
  • Le Parc archéologique des roches gravées de Trois-Rivières