Bouches-du-Rhône, résumé de Provence

  • Château des Baux

    Château des Baux

    © Bouches-du-Rhône Tourisme

  • © Office de tourisme d'Aix-en-Provence

  • © Bouches-du-Rhône Tourisme_Scope/J. Guillard

  • © Bouches-du-Rhône Tourisme_G. Martin-Raget

  • © Bouches-du-Rhône Tourisme_F. Joliot

  • © Bouches-du-Rhône Tourisme_A. Barroil

  • © Bouches-du-Rhône Tourisme_V. Formica

  • © Bouches-du-Rhône Tourisme_V. Formica

  • © Bouches-du-Rhône Tourisme_FX. Prévot

Bouches-du-Rhône, résumé de Provence 13000 MARSEILLE fr

C’est un département qui s’articule autour de trois identités que sont Marseille, la Camargue et la Provence, chacune possédant ses spécificités, son caractère, ses valeurs et ses codes.

Marseille représente le côté urbain du département

C’est une ville en pleine mutation, un centre économique dynamique et le théâtre d’une activité culturelle débordante.

Sa richesse, c’est aussi un environnement et une qualité de vie incomparables avec un ensoleillement de 2 593 heures par an.

D’ailleurs, près de 50% de la superficie de Marseille, 2ème ville de France, est constituée de zones naturelles protégées.

Le littoral, constitué de calanques et de baies, compose un site exceptionnel dont le premier atout est celui des plages : 50 lieux de baignade sont recensés.

Marseille c’est également, et avant tout des ports, qu’ils soient à vocation commerciale, de plaisance ou plus simplement de pêche artisanal nichés dans l’une des calanques de la ville.

Marseille, c’est encore la fête et l’exubérance. Ici se mélangent des populations venues de divers continents, dans une ambiance chaude et festive.

La Camargue, nature et grands espaces

La flore et la faune tiennent la première place dans ce pays où règnent en maîtres gardians, chevaux et taureaux.

C’est un territoire à part entière que l’homme a modelé avec ses traditions. Ici, la liberté semble la seule ligne de conduite, le côté rebelle et insoumis des taureaux et des chevaux sauvages trouve toute sa dimension.

C’est à vélo, à pied, à cheval ou en canoë-kayak qu’on s’enfonce dans cette immensité primitive et salée, faite d’alluvions, d’étangs, de marais, de terres arides et de rizières.

Les Saintes-Maries-de-la-Mer,  terre d’accueil du peuple gitan, ouvrent l’une des deux portes d’entrée de la Camargue, avec Salin-de-Giraud. C’est la Camargue des longues plages, des promenades en bateau,  sur le Petit Rhône et les canaux.

La Provence, c’est l’arrière-pays

C’est elle qui parle à l’imaginaire populaire.

En Provence, on prend le temps de savourer la vie et ses bonnes choses : la gastronomie, les paysages de cartes postales mais aussi les traditions et savoir-faire.

La civilisation provençale est, avant tout rurale, elle s’est exprimée dans une architecture adaptée au climat et au terrain.

Le village, souvent perché, témoigne de la volonté des habitants de se regrouper dans le centre du bourg.

Autour des églises, les places et les fontaines sont des lieux de rencontre autant que de passage : on y joue aux boules, boit un pastis à la terrasse des cafés, parle et écoute les expressions du cru.

C’est là le véritable art de vivre provençal.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A Voir

A proximité