Le Calvados en Normandie

  • Falaises d'Arromanches et plages du débarquement

    Falaises d'Arromanches et plages du débarquement

    © Calvados Tourisme

  • Plage de Cabourg

    Plage de Cabourg

    © Calvados Tourisme

  • Bouteilles de Calvados et Pommeau

    Bouteilles de Calvados et Pommeau

    © Calvados Tourisme / L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

  • Canoë en Suisse Normande

    Canoë en Suisse Normande

    © Calvados Tourisme

  • Batterie de Longues sur Mer

    Batterie de Longues sur Mer

    © Calvados Tourisme

  • Pays d'Auge et ses colombages

    Pays d'Auge et ses colombages

    © Calvados Tourisme

  • St Manvieux, Bocage Normand

    St Manvieux, Bocage Normand

    © Calvados Tourisme

Le Calvados en Normandie La Chapelle d'Habloville 61210 Habloville fr

Entre terre et mer, bocage et plages, le Calvados vous accueille dans une mosaïque colorée de paysages, de villes et de villages.
Dans le bocage, jardins intimes, vallées encaissées, gorges sauvages et collines boisées invitent à randonner en toutes saisons. Ici, on voue un véritable culte au cheval avec des haras réputés, des courses endiablées et des chemins secrets.

Dans les villes, la pierre de Caen, exploitée à grande échelle depuis le XIe siècle, donne une lumière et une douceur particulières aux bâtiments comme les abbayes aux Hommes et aux Dames, le château ducal ou l’église Saint-Pierre.

Les plages du Calvados valent aussi le détour. Elles sont aussi des lieux de mémoire incontournables : Omaha, Juno, Sword et Gold ont vu débarquer, le 6 juin 1944, les forces alliées. En ces lieux, musées, sites et lieux de mémoire rappellent une des plus importantes pages de l'Histoire.

Plaisirs de bord de mer

De l’estuaire de la Seine à l’embouchure de la Vire, la côte du Calvados offre, sur 120 km, une grande variété de stations réputées et de ports de plaisance. Au 19e siècle, la mode des bains de mer et le développement des chemins de fer redessinent le littoral. Grands hôtels, hôtels particuliers, villas, chalets fleurissent alors dans les stations balnéaires.

Deauville, Trouville, Cabourg, Houlgate, Honfleur... sont autant de stations balnéaires internationales. Plus à l’ouest, la Côte de Nacre, qui doit son nom au sable clair de ses plages, est animée en toutes saisons grâce à des casinos, de nombreuses possibilités de balades et de multiples activités nautiques.

Vents réguliers, sable et mer à perte de vue permettent ainsi de pratiquer le stand-up paddle, la marche aquatique, le surf, le wakeboard et le kitesurf ; sans oublier le kayak de mer, la plongée sous‐marine ou le char à voile.

Terre de bien-être

Le Calvados est aussi terre de bien-être : le plus souvent situés en bord de mer - mais aussi dans des écrins à la campagne - 4 centres de thalassothérapie, 3 spas et de nombreux hôtels, chambres d’hôtes ou même campings vous invitent à la relaxation.

Le Calvados grandeur nature

Le Calvados est tout autant riche de ses sites naturels protégés, tels le parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, les sites du Conservatoire du littoral et les réserves naturelles ou espaces sensibles.

La Baie de l’Orne

Principal site naturel du Calvados, la baie de l’Orne jouit d’une grande richesse naturelle et paysagère. La Maison de la nature et de l’estuaire de Sallenelle - tout près d’un parcours pédestre d’observation ornithologique de 5 km - en permettent la visite.
La Brèche au Diable

Situé près de Falaise, ce promontoire rocheux que la légende attribue au diable lui‐même, surplombe à pic les gorges du Laizon et constitue l’un des plus beaux sites de la région.

Falaises des Vaches Noires

Leur richesse paléontologique et géologique en fait un site d’intérêt majeur. Ne pas manquer la succession de ravins et d’éperons.

Omaha Beach

Depuis un plateau qui descend doucement vers la mer et son mince cordon de dunes, on bénéficie de superbes panoramas sur la célèbre plage du débarquement.

Le goût des bonnes choses

Symbole du Calvados, la pomme à cidre se décline en 400 variétés en Normandie ! Fermenté, son jus devient cidre, un produit noble et vivant consommé dès l’Antiquité. 

D’ailleurs, la Route du Cidre lui rend hommage ! Le long des 40 kilomètres de ce parcours gourmand qui serpente à travers la campagne vallonnée du Pays d’Auge, une vingtaine de producteurs vous font déguster leurs trésors. 

Autre curiosité gustative : l'huître qui pullule sur le littoral, d’Isigny-sur-Mer à Asnelles. C’est aussi au nord de Bayeux, principalement à Port-en-Bessin, qu’on pêche les coquilles Saint-Jacques, ces mollusques au goût délicat, incontournables des repas raffinés.

Des villages charmeurs

Pays d’Auge et Côte Fleurie

Maisons à pans de bois, briques, toitures en chaume… dans le Pays d’Auge, les bourgades ont conservé leur charme d’antan. Beuvron-en-Auge, classé parmi les « Plus beaux villages de France », en est un bel exemple. Tout comme  Beaumont-en-Auge, Saint-Hymer, Blangy-le-Château, Cambremer, Pierrefitte-en-Auge et Bonnebosq, Saint-Germain-de-Livet (et son surprenant château de la fin du 16e siècle) qui sont autant de merveilles à ciel ouvert.

Bessin et Bocage

À l’ouest, tout autour de Bayeux, les murs de pierre s’élèvent, les ruelles se font plus étroites et les toits d’ardoise révèlent une ambiance médiévale. Le village d'Amblie perpétue l’exploitation du « carreau d’Orival », la pierre locale ; plus au sud, c’est le schiste et le granit qui s’imposent dans l’architecture des villages, comme à Saint-Sever, sur la route du Mont-Saint-Michel. Dominant les méandres de l’Orne, le village pittoresque de Clécy donne, quant à lui, un fidèle aperçu des paysages de cette région vallonnée, appelée... la Suisse Normande. 

A Voir

A proximité