La Carrière Wellington à Arras, une plongée dans les entrailles de l’histoire

  • Mur carrière Wellington

    Mur carrière Wellington

    © Cituation et Ensemble

  • Carrière Wellington

    Carrière Wellington

    © P. Brunet

  • Carrière Wellington

    Carrière Wellington

    © P. Brunet

  • Le Jardin des Boves

    Le Jardin des Boves

    © CDT Pas-de-Calais

La Carrière Wellington à Arras, une plongée dans les entrailles de l’histoire

Saviez-vous que la Carrière Wellington faisait partie, pendant la Grande Guerre, d’un immense réseau souterrain capable d’accueillir 24000 soldats ? Situé à 50 km au sud-ouest de Lille, ce lieu stratégique et lieu de vie préserve le souvenir de tous ces combattants cantonnés sous terre à quelques mètres de la ligne de front, avant de s’élancer sur le champ de bataille, le 9 avril 1917 à 5h30 du matin, pour attaquer par surprise les positions allemandes.

En préparation de la bataille d’Arras qui doit faire diversion à l’offensive française prévue sur le Chemin des Dames, l’armée britannique a une idée de génie : faire relier par les tunneliers néo-zélandais les carrières d’extraction de craie de la ville d’Arras. Deux vastes réseaux souterrains sont ainsi organisés. Sous le quartier Saint-Sauveur, les Ecossais et les Anglais donnent aux carrières les noms de Glasgow, Manchester ou Liverpool. Sous le quartier Ronville, les Néo-Zélandais préfèrent quant à eux Wellington, Auckland ou encore Nelson.

 

 

 

>> Accès :

  • En voiture : Arras est accessible en 2h depuis Bruxelles.
  • En train : en 2h30 depuis Bruxelles (avec changement à Lille).

Plus d'informations