La Cité Radieuse, à Marseille, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

  • Buren au MAMO, Cité Radieuse à Marseille

    Buren au MAMO, Cité Radieuse à Marseille

    © Veronese - MAMO

  • La Cité Radieuse à Marseille

    La Cité Radieuse à Marseille

    © OTCM / ADD

  • MAMO, cité radieuse de Marseille, exposition Architectones

    MAMO, cité radieuse de Marseille, exposition Architectones

    © F. Kleinefenn - MAMO

  • MAMO, cité radieuse de Marseille, exposition Architectones

    MAMO, cité radieuse de Marseille, exposition Architectones

    © F. Kleinefenn - MAMO

La Cité Radieuse, à Marseille, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco Boulevard Michelet 13008 Marseille fr

Construite au début des années 50, la Cité Radieuse de Marseille est l’une des « unités d’habitation » signées Le Corbusier. Ultra moderne pour l’époque, ce bâtiment de béton aux touches de couleur accueille toujours 1 600 habitants, une école, une piscine, des commerces et un centre d’art contemporain.

La Cité Radieuse : une unité d’habitation conviviale

En créant la Cité Radieuse en 1952, Le Corbusier avait une idée en tête : faire d’un immeuble de béton de 9 étages un véritable village.

Ainsi, la cité offrait, en plus de ces 337 logements, de nombreux services.
Tant fonctionnels que culturels, ils regroupaient entre autres commerces (charcuterie, poissonnerie, boulangerie, dépôt de pharmacie…), bureaux, gymnase, piscine… Ou encore l’école maternelle avec, en guise de cour de récréation, le toit de l’immeuble, à 56 mètres de hauteur. Un concept tout à fait innovant qui, au lendemain de la seconde guerre mondiale, faisait controverse.

 

La Cité Radieuse de Marseille est classée Monument Historique et également inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 17 juillet 2016, au titre de l'oeuvre architectural de Le Corbusier (qui regroupe au total  17 sites dont 10 situés en France).

Des appartements tout confort

Faits de bois de chêne, les appartements en duplex conçus par Le Corbusier se veulent à la fois chaleureux, pratiques et confortables.

Les habitants disposent d’espaces de rangements bien pensés (les placards sont nombreux) et d’une agréable luminosité, grâce aux grandes baies vitrées.

La Cité Radieuse, un lieu de vie ouvert à la visite

La façade de béton teintée de rouge, jaune, vert et bleu interpelle. Passez la porte de cet étonnant immeuble et vous découvrirez toute la vie qui s’y cache. Car l’esprit de village qui règne à la Cité Radieuse entre les résidents a subsisté, ainsi qu’une majorité des services proposés initialement (librairie, épicerie, hôtel, brasserie…).


Si la structure est en visite libre, faire appel à un guide-conférencier vous réserve une visite des plus intéressantes, avec la garantie d’entrer dans l’un des appartements classés Monuments historiques.

 

Au 3ème étage, vous découvrirez la « rue » (c’est ainsi que sont appelés les étages de la Cité) des commerces.

 

Aménagé en terrasse, le toit fait toujours le bonheur des enfants, avec sa pataugeoire et son aire de jeux. Il vous offrira par ailleurs une vue splendide sur Marseille et la mer Méditerranée.

C’est aussi sur le toit-terrasse que se trouve l’ancien gymnase à ciel ouvert, transformé en 2013 par le designer français Ora Ïto en centre d’art contemporain : le MaMo. Il a déjà accueilli des installations de grands artistes comme Daniel Buren.

D'autres unités d'habitation en France

En France, vous pouvez visiter trois autres « unités d’habitation » du même type signées Le Corbusier 

 

  • La Maison Radieuse à Rezé, près de Nantes ; 
  • Le site Le Corbusier à Firminy, près de Saint-Etienne ; 
  • La Cité Radieuse de Briey-en-Forêt, près de Metz.

Adresse

La Cité Radieuse
280 boulevard Michelet
13008 Marseille

A Voir

A proximité