La Cité templière de La Couvertoirade dans l' Aveyron

  • Rue droite La Couvertoirade

    Rue droite La Couvertoirade

    © service patrimoine la Couvertoirade

  • Vue aérienne

    Vue aérienne

    © Eric Teissedre www.lesimagesduberger.com

  • Eglise XIV è siècle La Couvertoirade

    Eglise XIV è siècle La Couvertoirade

    © service patrimoine la Couvertoirade

La Cité templière de La Couvertoirade dans l' Aveyron 12230 LA COUVERTOIRADE fr

La Couvertoirade est située dans l'Aveyron en région Midi-Pyrénées. Grand Site de Midi-Pyrénées, et classé parmi les Plus Beaux Villages de France, le village est situé à 44 km au sud de Millau et de son fameux viaduc, au cœur des Causses du Larzac.

Une cité construite par les Templiers et les Hospitaliers

Les Templiers sont présents à La Couvertoirade dès la deuxième moitié du XIIème siècle. Leur implantation en ce lieu est due à la présence de terres cultivables, d’eau, d’un rocher convenant à la construction d’un château.

Le village va se développer au pied de l’église et du château voisin construits sur le même rocher. Sur ce Causse les Templiers vont mener une activité agricole. Après l’abolition de l’ordre du Temple en 1312, la commanderie de Sainte-Eulalie, dont faisait partie la Couvertoirade, passa aux mains des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

Au cours de la deuxième moitié de la Guerre de Cent ans le commandeur de Sainte-Eulalie décida de faire fortifier tous les villages de la commanderie par crainte des « Routiers » (des compagnies de mercenaires vivant en bandes plus ou moins organisées) qui pillaient le Larzac. Les murailles furent construites en quatre années seulement, de 1439 à 1442.

Le Larzac connut une ère de prospérité après la Guerre de Cent ans. La présence d’un certain nombre de maisons de la deuxième moitié du XVème siècle en témoigne.

Durant les guerres de religion, les Huguenots tentèrent en vain en 1562 de prendre la cité. La paix retrouvée, le village se développa à l’extérieur des murailles. En 1768 le bourg fut érigé en commanderie indépendante. La Révolution confisqua les possessions hospitalières qui revinrent aux paysans.

Un riche patrimoine

Ce village fortifié, classé et protégé, recèle des trésors : l'église Templière puis Hospitalière, les remparts, le château Templier du XIIème siècle, le four banal, la lavogne, le moulin et un dédale de rues bordées d'hôtels particuliers, de maisons typiques du Causse et d'échoppes.

Des animations médiévales et des visites aux formules variées vous sont proposées.

Au cœur du Parc Naturel Régional des Grands Causses, entré dans la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO comme patrimoine culturel de l'humanité, vous pourrez visiter des sites ponctuant le paysage de leurs remparts qui défient le temps : La Cavalerie, Sainte-Eulalie de Cernon et la Tour du Viala du Pas de Jaux.

Ces sites constituent le Circuit du Larzac Templier et Hospitalier en incluant le petit fort cistercien de Saint-Jean d'Alcas dont une abbesse autorisa la population à élever les fortifications au XVème siècle pour se protéger.

 

A Voir

A proximité