Le fort et batterie des Ayvelles dans les Ardennes

  • Traverse abri et place d'artillerie

    Traverse abri et place d'artillerie

    © API

  • Corps de garde

    Corps de garde

    © API

  • Façade de la caserne nord

    Façade de la caserne nord

    © API

  • Escalier

    Escalier

    © API

  • Gaine enveloppe

    Gaine enveloppe

    © API

Le fort et batterie des Ayvelles dans les Ardennes Route de la Francheville 08000 Villers-Semeuse fr

Le fort des Ayvelles, encore appelé fort Dubois-Crancé, a été construit en 1878 dans le cadre du système Séré de Rivières. Un ensemble de fortifications bâties le long des frontières et des côtes françaises.

Surplombant Charleville Mézières dans les Ardennes (région Champagne-Ardenne), il devait protéger la vallée de la Meuse et le réseau ferroviaire qui assure la liaison avec Reims et même Paris.

Dès 1899, il est cependant déclassé car l'apparition de l'obus-torpille le rend inopérant.

Lors de la Première Guerre mondiale, la réduction de son armement ne lui permet pas de soutenir un siège : en août 1914, il est évacué et pris par les Allemands qui l'occupent jusqu'en 1918.

Restauration

Le fort est ensuite délaissé et ll'abandonné. Il est aujourd'hui restauré et ouvert au public.

La visite du fort vous plonge dans la période 1870-1918. A travers un parcours de près de deux heures, vous découvrirez ce superbe témoin de l’architecture militaire du XIXe siècle incarnée par le général Séré de Rivières.

Le domaine des Ayvelles se dévoile à vous avec :

  • la grande poudrière,
  • la casemate (bunker) cuirassée,
  • les échauguettes (endroit où se fait la sentinelle),
  • les places d'artillerie et bien d'autres merveilles.

A Voir