Le Fort de Leveau à Feignies

  • Fort de Leveau - Feignies - Nord (59) - Nord-Pas de Calais

    Fort de Leveau - Feignies - Nord (59) - Nord-Pas de Calais

    © S.Dhote

  • Fort de Leveau - Feignies - Nord (59) - Nord-Pas de Calais

    Fort de Leveau - Feignies - Nord (59) - Nord-Pas de Calais

    © S.Dhote

Le Fort de Leveau à Feignies Rue de Mairieux 59750 FEIGNIES fr

En 1914, le Fort de Leveau, à Feignies en Nord-Pas deCalais, forme avec cinq autres forts et six ouvrages intermédiaires la ceinture de la place de Maubeuge.

Conçue par le général et ingénieur militaire Séré de Rivières après la guerre de 1870-1871, cette place est organisée autour de la citadelle de Vauban comme point fort du système de défense de la frontière avec la Belgique. En 1914, Maubeuge occupe un nœud stratégique, à l’intersection des voies ferrées qui, de Bruxelles ou Liège, mènent à Paris.

En application du Plan Schlieffen, l’armée allemande entre en Belgique le 4 août 1914. En mettant en œuvre des effectifs considérables d’infanterie, de cavalerie et d’artillerie, celle-ci entend traverser la Belgique neutre pour ensuite prendre Paris et ainsi remporter une victoire rapide sur la France.
Malgré la résistance opposée par les armées belge et française appuyées par la Force Expéditionnaire Britannique autour de Liège et Namur, l’avancée allemande se poursuit vers la frontière franco-belge, contraignant les Alliés au repli.

A partir du 27 août 1914, 60 000 soldats allemands investissent la place de Maubeuge.
Le 29, leur artillerie commence le pillonage des différents ouvrages de défense. Les forts sont écrasés les uns après les autres par les obus explosifs ennemis tirés par des canons à longue portée.
La défense française équipée de matériel vétuste ne peut lutter à armes égales.
Progressivement, les Allemands resserrent leur étau autour de Maubeuge. Le 7 septembre, le général Fournier, gouverneur de la place, annonce la reddition de la défense française qui sera effective le 8.

Le siège de Maubeuge, le plus long de toute la Première Guerre mondiale, aura duré plus de deux semaines.
Les Allemands ont fait 45 000 prisonniers à son issue. Mais cet affrontement a retenu une partie des troupes allemandes de leur marche vers Paris. Et ces combattants font toujours défaut quand la bataille de la Marne éclate, le 5 septembre.

Aujourd’hui, l’histoire de la place forte de Maubeuge est présentée dans le musée qu’abrite le Fort de Leveau à Feignies.
Ce lieu retrace la vie quotidienne des Poilus de la Grande Guerre et des habitants du territoire soumis à l’occupation.

 

A Voir

A proximité