Le Grand Palais à Paris, à la gloire de l’art français

  • Galeries nationales du Grand Palais

    Galeries nationales du Grand Palais

    © Atout France / Phovoir

  • Le Grand Palais en soirée

    Le Grand Palais en soirée

    © OTCP/Marc Bertrand

  • Le Grand Palais

    Le Grand Palais

    © OTCP/Marc Bertrand

  • Patinoire de Noël au Grand Palais

    Patinoire de Noël au Grand Palais

    © OTCP / Amélie Dupont

  • Le Grand Palais et la tour Eiffel au soleil couchant

    Le Grand Palais et la tour Eiffel au soleil couchant

    © Atout France-Franck Charel

Le Grand Palais à Paris, à la gloire de l’art français Avenue du Général Eisenhower 75008 Paris fr

« Monument consacré par la République à la gloire de l’art français »

Sur le fronton du Grand Palais, cette inscription donne un avant-goût du caractère majestueux et imposant de ce musée parisien, édifié en 1897, et inauguré pour l’Exposition Universelle de 1900.

Située entre les Champs-Elysées et la place de la Concorde, cette construction est une véritable prouesse architecturale. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • 13 500 m² d’espaces sont déployés sous la plus grande verrière d’Europe ;
  • 6 000 tonnes d’acier ont été nécessaires pour construire la Nef, qui contient plus de fer que la Tour Eiffel ;
  • 60 tonnes de peinture « vert réséda » pour colorer la Nef ;
  • 200 000 tonnes de pierres pour la construction de l’édifice.

Résumé des goûts de la « Belle Époque »

L’architecture du Grand Palais constitue, à elle seule, un résumé des goûts de la « Belle Époque » au tournant du XXe siècle : de grandes structures transparentes mélangeant des matériaux aussi dissemblables que l’acier, le fer, la pierre et le cuivre.

Le cuivre repoussé, c’est d’ailleurs le matériau utilisé pour les sculptures emblématiques de l’édifice, les quadriges, réalisés par le peintre-sculpteur Georges Récipon et érigés de part et d’autre du bâtiment :

  • L’Immortalité devançant le Temps (1900), que vous verrez du côté des Champs-Élysées ;
  • L'Harmonie triomphant de la Discorde (1900), du côté de la Seine.

Trois lieux distincts

D’un point de vue muséographique, le Grand Palais vous propose trois lieux bien distincts : les Galeries Nationales, le Palais de la Découverte et la Nef, sans oublier le Petit Palais, construit juste en face de l’édifice principal.

Les Galeries Nationales accueillent des expositions de peinture. Le Palais de la Découverte est, quant à lui, dédiée à la Science, tandis que la Nef met en valeur des œuvres d’art contemporain.

Le Petit Palais, situé en face de son glorieux ainé, se consacre plutôt aux beaux-arts. Et depuis une dizaine d’années, vous pouvez découvrir la photographie contemporaine qui s’est bâti une place de choix dans l’édifice.

Révélateur de talents

Au fil des décennies, de grands artistes ont été révélés au public à la faveur de leurs expositions. On pense à Georges de la Tour, Gustave Courbet, Chardin, Monet ou Nicolas Poussin...

Depuis 2008, un vaste programme d'aménagement et d'embellissement est en marche afin de restaurer et mettre en valeur le Grand Palais, classé monument historique en 2000.

Adresse

Grand Palais
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris

A Voir

Agenda

A proximité