Pays de Grasse, terre de parfums

  • Vue sur la ville de Grasse

    © OT Grasse

    Vue sur la ville de Grasse

    © OT Grasse

  • Ville de Grasse

    © OT Grasse

    Ville de Grasse

    © OT Grasse

  • Flacons de parfum

    © OT Grasse

    Flacons de parfum

    © OT Grasse

Pays de Grasse, terre de parfums Grasse fr

Dressée à flanc de colline à 20 km au nord de Cannes, la capitale mondiale des parfums se déploie de 100 à 1 000 m d’altitude.

Depuis les ruelles étroites de son centre ancien, les bâtiments des XVIIe et XVIIIe jouxtent d’élégants hôtels particuliers du XIXe jouissant pour certains de jardins secrets. Plusieurs points de vue époustouflants valent à Grasse son appellation de balcon sur la Méditerranée. Forte d’un tempérament fier mais discret, Grasse fuit les snobismes. Plus provençale qu’azuréenne, rappelant parfois la Toscane, organisant tout au long de l'année de remarquables expositions sur l'art et l'histoire de la parfumerie.

Entre les entreprises internationales de matières premières, le centre de formation des nez, le Musée International de la Parfumerie, les usines Fragonard, Molinard et Galimard et les petits concept stores de niche, c’est l’histoire mondiale de la parfumerie qui dévoile ici ses secrets et ses arcanes.

Entre deux visites à la belle saison, on se laisse volontiers aller à la paresse sur l’un des transats en libre service disposé sous un brumisateur parfumé. Bien entendu, ici, on s’adonne sans retenue au shopping olfactif au sein des nombreuses boutiques dédiées, dont la magistrale verrière sise au cœur de l’usine historique Fragonard : incontournable !

La capitale mondiale du parfum

C’est à Grasse qu’ont été créés nombre de parfums mythiques signés Rochas, Dior, Chanel… Au cœur de l’activité des Grassois, les parfums sont ici en leur royaume.  Pourtant, au moyen-âge, Grasse était spécialisée dans le tannage du cuir. Pour remédier à la forte odeur des peaux, le tanneur local Galimard eut l’idée de créer des gants en cuir parfumé. Il en offrit une paire à Catherine de Médicis qui fut instantanément séduite.

Cette nouvelle mode se répandit à la Cour royale puis dans toute la haute société. Les commandes affluèrent, encourageant la mutation des tanneurs en gantiers parfumeurs. Peu à peu, le cuir laissa sa place à la seule production de parfum.

Les fleurs rares du pays de Grasse - lavande, myrte, rose, fleur d’oranger, mimosa et surtout jasmin – « fleur mythique » de la ville – devinrent les trésors locaux. De la production de matières premières naturelles à la fabrication de concentré, l’ensemble des savoir-faire séculaires est ici regroupé. De grandes marques comme Chanel possèdent d’ailleurs en pays de Grasse leurs propres plantations de roses et de jasmin, dédiées exclusivement à la fabrication de leurs jus.

Adresse

Office du Tourisme de Grasse
Place de la buanderie
06130 Grasse

A proximité