La grotte de Lascaux 2, à Montignac

  • Grotte de Lascaux II

    Grotte de Lascaux II

    © Semitour

  • Grand taureau

    Grand taureau

    © Semitour

  • La Rotonde

    La Rotonde

    © Semitour

  • Chevaux chinois

    Chevaux chinois

    © Semitour

La grotte de Lascaux 2, à Montignac 24290 MONTIGNAC fr

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Vallée de Vézère, en Dordogne, regorge de sites préhistoriques.

Elle abrite pas moins de 147 gisements (remontant jusqu’au paléolithique) et 25 grottes ornées, dont la célèbre grotte de Lascaux, à Montignac. 

Une découverte archéologique fondamentale du XXème siècle

Découverte par hasard par quatre adolescents en 1940, elle sera ouverte au public après la seconde guerre mondiale, en 1948. Elle suscite dès ses débuts l’enthousiasme certain des touristes. 

Mais cette fréquentation en nombre n’est pas sans conséquence : le gaz carbonique que l’on rejette en respirant gâte les peintures rupestres, fort fragiles. Le ministère de la culture ordonne sa fermeture au public en 1963.

En 1983, Lascaux 2 voit le jour. Cette réplique, quasiment à l’identique (80% des fresques y sont représentées) se situe à quelques centaines de mètres seulement de la grotte originale. Chaque année, elle accueille quelque 250 000 visiteurs. 

Lascaux ou la « Chapelle Sixtine de la préhistoire » 

Haut lieu de l’art pariétal, la grotte de Lascaux abrite en ses parois des milliers d’œuvres vieilles d’environ 20 000 ans. La grotte était moins un lieu de vie qu’un sanctuaire artistique pour les hommes de Cro-Magnon, parmi les premiers artistes de l’humanité. 

Les représentations principales sont des signes et des animaux (bisons, chevaux, cerfs, aurochs…) mais on retrouve aussi une représentation humaine, assez mystérieuse. 

Si le dessin et la gravure sont les deux formes d’expression les plus utilisées dans cet art paléolithique, à Lascaux, la peinture occupe une place considérable.

Les techniques sont diverses (silex, blocs de pigment, broyeurs, pinceaux, tampons, pochoirs en peau, utilisation des mains…)  et varient en fonction des caractéristiques de la roche : peinture au soufflet sur les surfaces plus irrégulières, utilisation des doigts sur l’argile… 

Les coloris sont des pigments d’origine minérale. Ils oscillent entre le noir et les couleurs chaudes (brun foncé, rouge et jaune) et étonnent par leur richesse. 

Lascaux 3 : l’exposition en tournée

Lascaux 3 n’est ni une grotte ni une réplique à proprement parler mais une exposition itinérante qui rencontre un véritable succès. 

Reconstitution de la grotte grandeur nature, elle s’adonne depuis 2012 à un véritable tour du monde : Chicago, Houston, Montréal, Bruxelles, Shanghai, Tokyo… En 2013, elle est élue « Touring exposition of the year ». 

Le fac-similé de la Nef et du Puits y sont certainement pour quelque chose. Ces deux endroits de la grotte d’origine sont en effet absents à Lascaux 2. 

2016 : vers Lascaux 4, « Centre international de l'art pariétal »

Dans le cadre de la sanctuarisation de la colline de Lascaux pour assurer la sauvegarde de la grotte originale, un projet débuté en avril 2014 est donc à l’œuvre : Lascaux 4, " Centre international de l'art pariétal ". 

Davantage à l’écart de la grotte originale (1 km environ), ce vaste complexe de 11 000 m² se composera d’une nouvelle réplique de la grotte. Intégralement reconstituée cette fois, elle pourra être explorée grâce des torches interactives). 

Elle sera complétée par un centre d’expositions consacré à l’art préhistorique et de cinémas 3D, faisant de Montignac une vraie capitale de la préhistoire.

Lascaux 2, elle, restera ouverte, mais pour un public vraisemblablement plus composé de chercheurs et de passionnés d’histoire. L’accès se fera par voitures électriques.

Adresse

Grotte de Lascaux II
Lieu-dit Lascaux
24290 Montignac

A proximité