Les Îles de Guadeloupe, terres de traditions

Les Îles de Guadeloupe, terres de traditions gp

Les Îles de Guadeloupe se rassemblent autour de la diversité et des richesses de leur patrimoine, qui dessinent leur folklore, leur langage, leur musique et leurs croyances. Terre sous influence africaine, européenne, indienne, américaine et orientale, l’archipel de la Guadeloupe est détenteur d’une identité multiple, d’où surgissent rites indiens, mémoire africaine ou encore quadrille des colons du XVIIe siècle.

 

De nombreuses fêtes et traditions rythment la vie des Guadeloupéens, à savoir :

  • Le Carnaval, événement emblématique qui débute le premier dimanche de janvier et se termine le Mercredi des Cendres. Il y a deux temps forts : le lundi gras avec les défilés en pyjamas et les défilés nocturnes, puis le mardi gras, jour de grande parade digne des plus grands carnavals. Aussi colorées que rythmées, certaines parades carnavalesques mettent en lumière le Gwo Ka.
  • Les fêtes de Pâques et de la Pentecôte, qui sont fêtées dans le respect et la tradition.
  • La Toussaint, également un événement majeur. A la tombée de la nuit, le jour de la Commémoration des fidèles défunts, les habitants couvrent les sépultures de nombreuses bougies. Le cimetièrede Morne-à-L’Eau est particulièrement visité par les touristes à cette occasion.
  • Les fêtes patronales et traditionnelles sont intimement liées à la vie des guadeloupéens. Les lewoz, les fêtes de différentes communes, les chantés nwel (chanter Noël), les concours de boeufs tirants sont autant d’occasion de se retrouver.
  • Le festival de Gwo Ka à Sainte-Anne en Grande-Terre au mois de juillet : c’est l’un des évènements culturels majeurs de Guadeloupe, qui attire les antillais et de nombreux visiteurs. Issu de la culture africaine, le Gwo Ka était à l’origine associé aux chants des travailleurs, accompagnés de tambours. Le terme désigne à la fois les danses, les chants et les musiques pratiqués avec le Ka (tambour traditionnel). Ce n’est pas simplement de la musique… c’est un art de vivre, une manière d’être qui ne s’acquiert qu’en Guadeloupe. Aujourd’hui enseigné dans les écoles, le Gwo Ka a récemment été inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO

Pour plus d'informations : www.lesilesdeguadeloupe.com