Le champ de bataille du Linge dans le Haut-Rhin

  • Le site du Linge

    Le site du Linge

    © ADT/Jacques Louis Delpal

  • Table d'orientation - site du Linge

    Table d'orientation - site du Linge

    © ADT/Jacques Louis Delpal

Le champ de bataille du Linge dans le Haut-Rhin collet du linge 68370 Orbey fr

Dès le mois de septembre 1914, la région de Munster est le théâtre de combats sanglants, sur les monts Hohrodberg, Reichackerkopf et le village de Metzeral, où les Français arrachent la victoire en juin 1915.

 

Une nouvelle offensive de grande ampleur débute le 20 juillet pour ne s’achever que fin octobre 1915, sur le massif du Linge-Barrenkopf. Le champ de bataille du Linge devient celui placé sous le signe de l'absurde.

Absurde

En effet, les bataillons de chasseurs alpins français se succèdent sans répit, buttant contre les tranchées allemandes masquées par la forêt. De novembre 1915 jusqu’à l’armistice, les deux adversaires se contentent de maintenir leurs acquis.

 

L’affaire aura coûté 17 000 vies à l’armée française et parmi les régiments allemands, sans aucune avancée de part et d’autre. Classé en 1921, le champ de bataille du Linge sombre dans l’oubli puis retrouve un intérêt à partir de 1968.

La guerre de montagne

Depuis 1981, un musée installé au cœur des tranchées où les deux armées se faisaient face à quelques mètres l’une de l’autre, met l’accent sur la spécificité du conflit dans la région : la guerre de montagne.

 

La nécropole nationale française du Wettstein également appelée Cimetière des Chasseurs ou du Linge, a été inaugurée le 13 août 1939 et a fait l’objet d’une réfection totale en 1965. 3 600 soldats français y reposent.

 

A Voir

A proximité