Palais de la Côte d’Azur : la Belle Epoque comme si vous y étiez

  • Hôtel Negresco

    Hôtel Negresco

    © Atout France/Emmanuel Valentin

  • Villa Ephrussi

    Villa Ephrussi

    © Atout France/Jean François Tripelon-Jarry

  • Hotel Carlton

    Hotel Carlton

    © Atout France/Michel Angot

  • Villa Kérylos

    Villa Kérylos

    © Atout France/Jean François Tripelon-Jarry

Palais de la Côte d’Azur : la Belle Epoque comme si vous y étiez 06000 Côte d'azur fr

Les bords de mer – la Croisette à Cannes, la Promenade des Anglais à Nice, la Promenade du Soleil à Menton – ont conservé leur alignement de palaces. Le gigantisme des façades reflète l’intense vie mondaine dont ils étaient le théâtre. Découvrez quelques-uns des grands palaces qui ont fait toute la richesse de la Belle Epoque.

Palais et palaces : une fantaisie et un luxe qui font rêver

La Villa Ephrussi de Rothschild (Saint Jean Cap Ferrat)

Bâti sur la partie la plus étroite de la presqu’île de Saint Jean Cap Ferrat, ce véritable palais dominant d’un côté la Rade de Villefranche et de l’autre la Baie de Beaulieu est l’un des plus beaux monuments historiques de la région Côte d’Azur. Lieu de villégiature de tout ce que l’Europe et l’Amérique du Nord comptent de plus élégant et de plus fortuné, Cap Ferrat est choisi en 1905 par la Baronne Ephrussi de Rothschild pour édifier une des ses « folies » architecturales, inspirées des grandes demeures Renaissance de Venise et Florence.

La Villa Grecque Kérylos (Beaulieu-sur-Mer)

Dans cette villa édifiée en 1902 par Théodore Reinach, tout fut pensé pour recréer le luxe et la beauté d’un palais de l’antiquité tout en ménageant les éléments du confort moderne : fresques, mosaïques, reproductions d’oeuvres d’art, mobilier précieux. Entièrement meublée, la villa reconstitue jusque dans les moindres détails le raffinement de la décoration des palais grecs antiques. Le jardin offre une vue splendide sur la presqu’île de Saint Jean Cap Ferrat et ses magnifiques demeures. Il présente un choix harmonieux de végétation grecque : oliviers et vignes, grenadiers, caroubiers, acanthes et myrtes, lauriers-roses et iris, pins et cyprès, palmiers et papyrus.

La Villa Eilenroc et ses jardins (Antibes)

En 1860, il est de bon ton pour la société du nord de l’Europe, de passer l’hiver sur la Riviera. Le Hollandais Hugh-Hope Loudon achète donc le terrain du Cap d’Antibes pour y faire édifier une luxueuse résidence, qui sera achevée en 1867. Elle s’appellera Eilenroc, anagramme de Cornélie, prénom de son épouse. Lorsque la propriété est cédée avec tout son mobilier à James Wyllis, un riche écossais de retour des Indes, celui-ci y fait aménager un décor végétal exceptionnel par des jardiniers aussi célèbres que Ringuisen. Un jardin des senteurs à été créé à l’entrée de la roseraie. De plus, le sentier du littoral permet d’effectuer une balade de 3,7 km entre la plage de la Villa Eilenroc et l’Anse de la Garoupe.

Les palaces hôtels, des visites sur demande

Le Negresco à Nice

cet hôtel 5 étoiles est référencé parmi les plus beaux du monde et demeure l’unique palace-musée de la ville. Ce monument historique classé abrite de nombreuses collections retraçant cinq siècles d’histoire de l’art. Les styles des périodes les plus brillantes de l’art français y sont représentés, de Louis XIII à l’art moderne.

Le Westminster à Nice

c’est l’un des établissements hôteliers les plus représentatifs des arts et de la culture du Sud de la France.

L’Excelsior à Nice

l’hôtel Nice Excelsior vous accueille dans une bâtisse entièrement rénovée du XIXe siècle. Il est situé dans le quartier des musiciens, à quelques pas de la Promenade des Anglais et des plages.

Le Carlton Intercontinental à Cannes

construit en 1911 sur le célèbre Boulevard de la Croisette, le Carlton donne sur la baie de Cannes et bénéficie d’une plage et d’une jetée privée.

L’Hermitage à Monaco

surplombant la Méditerranée, ce palace à l’atmosphère intime mêle harmonieusement modernité et esprit Belle Epoque et conjugue charme, élégance et sérénité.

Le Grand Hôtel du Cap à Saint Jean Cap Ferrat

cet hôtel de luxe construit en 1908 se situe au coeur d’un jardin remarquable de 7 hectares, qui abrite 400 espèces différentes.