Le Parc Naturel Régional du Perche en Normandie

  • © CLazi_CRTCentre_ValdeLoire

  • © Eric Mangeat_CRTCentre_ValdeLoire

  • © CLazi_CRTCentre_ValdeLoire

Le Parc Naturel Régional du Perche en Normandie Manoir de Courboyer 6134 Nocé fr

Collines forestières, rubans d'eau sillonnant les bocages, chemins creux longés de haies vives, paysages ondulants ponctués çà et là de vergers de pommiers : C'est le Perche, poumon vert à une heure de route de Paris.

 

Grâce à ces espaces naturels regorgeant d'eau, la nature prospère. Le Parc naturel régional du Perche est organisé pour répondre à toutes les curiosités, de l'amateur au spécialiste.


Dans le Perche, les forêts ancestrales devenues domaniales remontent au règne de Louis XIV lorsque Colbert, instaura le régime de la futaie. Il régenta ainsi la fourniture des pièces de bois nécessaires à la construction des navires royaux.


Ces prestigieuses futaies composées notamment de chênaies-hêtraies à Houx se parent au printemps d'un joli tapi de fleurs comme la Jacinthe des bois ou l'Aspérule odorante. Certains arbres remarquables se visitent, comme « les trois frères » ou « le Chêne Fauteuil » en forêt de Senonches.
 

Amateurs gastronomes ou chercheurs patients, vous pouvez y dénombrer 1100 espèces de champignons, parfois très rares. Mais attention, ils ne sont pas tous comestibles !

Observer les animaux

Parmi les oiseaux d'exception, deux espèces à la discrétion absolue : la Bondrée apivore, rapace qui mange guêpes et abeilles, et la Cigogne noire.


Trait dominant du paysage, les haies accueillent 1/3 de la flore percheronne. C'est un lieu privilégié pour se familiariser avec les espèces d'oiseaux et leurs chants mélodieux : Huppe fasciée, Gros bec casse-noyaux, Gobemouche gris…


Les vieux arbres qui jalonnent les haies sont surnommés les Trognes, à cause de leur forme étrange : Les habitants les taillent fréquemment pour le bois de chauffage. Des cavités s'y forment servant de refuges aux insectes comme le Lucane cerf-volant, les chauves-souris ou les oiseaux cavernicoles.


L'eau s'infiltre partout pour réapparaître sous forme de tourbières à la végétation riche : tapis de mousse appelée sphaignes, Molinie bleue qui forme de grosses touffes. La lande y attire de nombreux papillons et libellules. La tourbière des Froux à Manou qui se visite, illustre l'ambiance de ces lieux humides.


D'autres espaces imprégnés d'eau sont également accessibles à la visite, comme la forêt humide des « Mousseuses » à La Ferté-Vidame et l'étang de la Benette à Senonches.

Le Manoir de Courboyer

Bâti à flanc de coteau, dans un écrin de verdure, le vaste domaine du Manoir de Courboyer est un concentré des paysages percherons. C'est la vitrine du patrimoine du Parc naturel régional du Perche qui en délivre les clés. Il propose un espace gourmand pour la restauration ou les goûters.


A la fin d'une des 80 sorties nature organisées par le Parc, venez y savourer les recettes percheronnes issues des produits du terroir accompagnées d'une bolée de cidre.