Chaud cacao, chaud chocolat !

Publié le : 19 décembre 2012
Chaud cacao, chaud chocolat ! Sainte-Rose gp

A l’écomusée Créole de Guadeloupe situé dans la commune de Sainte-Rose vous assisterez à un atelier chocolat et vous rencontrerez le personnage haut en couleur qu’est M. Jocelyn ROUMBO. Griller des fèves, les éplucher puis les piler, avant d’étaler la pâte sur une feuille de bananier pour former un bâton de cacao sont quelques étapes de cet atelier. D’ailleurs, vous aurez sûrement les paroles de cette chanson dans la tête « Comment fait-on le chocolat ? D’lo cho épi kako… », (*Comment fait-on le chocolat ? Avec de l’eau chaude et du cacao) après avoir entendu M. ROUMBO l’interpréter...

Aujourd’hui, les Îles de Guadeloupe produisent autour de 4 à 5 tonnes annuelles que l’on retrouve aussi bien dans les petites et grandes surfaces que sur les marchés.
La côte sous le vent fut jadis le berceau de la culture du cacao, et c’est sur le territoire de deux communes qui la composent, Pointe-Noire et Vieux-Habitants, que certaines maisons des saveurs/chocolatiers ont élu domicile.

Découvrez le chocolat Guadeloupéen à la maison du Cacao (Pointe-Noire):www.maisonducacao.fr, à l’Atelier des Suprêmes (Vieux-Habitants), à l’Ecomusée Créole de Guadeloupe (Sainte-Rose), au Cacao des îles (Saint-claude), et à Chocol’Art (Pointe-à-Pitre) auprès de Naomie, artisan chocolatier.