Quand le digital transforme l’héritage urbain à Paris

Par Julie Rovero-Carrez | Publié le : 24 avril 2017
  • Station F

    © La façade de la Station F dans la Halle Freyssinet (c)Patrick Tourneboeuf - Tendances Floues

    Station F

    © La façade de la Station F dans la Halle Freyssinet (c)Patrick Tourneboeuf - Tendances Floues

  • Cloud Business Center à Paris

    © #Cloud Business Center à Paris - J-P. Mesguen

    Cloud Business Center à Paris

    © #Cloud Business Center à Paris - J-P. Mesguen

Quand le digital transforme l’héritage urbain à Paris Paris fr

Mis à jour le 27 juin 2017

 

Facebook, Twitter, incubateurs de start-ups…, tous ont fait le choix depuis quelques années de s’installer en grande pompe en plein centre de la capitale. Après la mode des tours et buildings modernes en périphérie de Paris, la nouvelle économie semble préférer le charme de la réhabilitation et le confort d’être en plein centre de la ville. Quand un nouveau secteur redynamise une ville !

La Station F à la Halle Freyssinet

Xavier Niel, célèbre chef d’entreprise (notamment de Free et patron du groupe de média Le Monde), fait rapidement le constat de cette évolution urbaine liée à la nouvelle économie. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il fait en 2013 l’acquisition de la Halle Freyssinet, un ancien bâtiment ferroviaire construit dans les années 1920 dans le sud de Paris.

Son idée ? Transformer ce lieu d’une surface totale de 35000m2 en un immense campus prêt à accueillir les start-ups du secteur numérique venant du monde entier. Il confie en 2014 le chantier à Jean-Michel Wilmotte qui se lance dans un projet ambitieux pouvant recevoir plus de 3000 personnes et ouvert 24h sur 24.

Ce gigantesque incubateur aujourd’hui appelé Station F investit un bâtiment historique pour offrir un lieu de vie résolument tourné vers le futur et la création. Avec son terrain de tennis en rooftop, son fitness center et ses résidences, il en fait rêver plus d’un… L'inauguration aura lieu fin juin en présence d'Emmanuel Macron.

Silicon Sentier

Après les antiquaires du 7ème arrondissement, les avocats dans le 8ème, les architectes du 11ème, les éditeurs dans le 6ème ou les maraîchers des Halles (tout du moins jusqu’aux années 1960), le secteur de la "Tech" grapille du terrain au textile du Sentier depuis plusieurs années.
Entre la Bourse et l’Opéra, un lieu fait beaucoup parler de lui, le #cloud et ses 33000 m2. Inauguré en février 2016, le bâtiment a reçu le prix du meilleur centre d’affaires au Marché International des Professionnels de l’Immobilier à Cannes. L’architecte, Philippe Chiambaretta, a su intégrer avec habileté un édifice industriel de briques rouges et d’acier datant du XIXe siècle. Partout, la lumière pénètre, et ce, jusqu’au 2ème sous-sol avec des grandes cours dédiées à la restauration, au sport ou tout simplement aux échanges dans des e-lounges chaleureux réchauffés par le bois.

Si Blablacar, le leader mondial du covoiturage, s’y était déjà installé en mars 2016, c’est Facebook qui le rejoint à peine quelques mois plus tard. Dans les deux cas, l’important était de s’implanter dans un immeuble central, modulable et ultra connecté. Le concept est un succès pour cet architecte dont l’objectif était de "réinventer les codes de l’immeuble de bureau".

Ici, les vastes plateaux permettent cette communication transparente et horizontale tant vantée par la nouvelle économie. Les postes de travail alternent avec les espaces de détente : baby-foot, jeux vidéo, fauteuils massant ou encore des lieux de restauration bien loin des traditionnelles cantines d’entreprise peu alléchantes. Partout la créativité y est encouragée : des « Facebook wall » (où chaque visiteur est invité à laisser un message) à la signalétique dont les noms ont été proposés par les employés eux-mêmes lors d’un hackaton. Les entreprises de la nouvelle économie ont également compris que le salaire ne suffisait plus à attirer des salariés souvent très courtisés. Le choix se ferait donc aussi sur la qualité de vie au travail. Pari réussi puisque Blablacar est arrivé troisième au classement "best workplaces" des entreprises de moins de 500 salariés en France en 2016.

Mais l’histoire de la Silicon Sentier ne date pas d’hier. En effet, dès 2000, l’association Silicon Sentier, aujourd’hui baptisée Numa, est particulièrement active dans le Sentier. Avec plusieurs cordes à son arc, elle propose très tôt un lieu de travail collaboratif, la Cantine, dédié aux acteurs du numérique ainsi qu’un accélérateur de start-ups avec son Camping. A présent, tous les espaces sont réunis au sein d’un même bâtiment rue du Caire dans un ancien entrepôt de textile.

La petite association s’est transformée en société grâce une opération d’equity-crowfunding #YesWeCrowd qui a su lever un million d’euros. A noter, les noms des investisseurs sont immortalisés sur les marches de l’escalier !

Paris à tout prix

En 2016, Twitter et Google avaient eux aussi inauguré leur nouveau siège à Paris. Le premier, localisé à deux pas de l’Opéra, associe ici encore le charme de l’ancien et du design contemporain : un salon à la fois élégant et douillet ; une "cuisine" communautaire, véritable lieu de vie et d’échange ; et à l’étage des cocons pour concevoir, créer, inventer. Ici, chaque pièce du mobilier a été créé et fabriqué en France.

Google, quant à lui, a choisi le prestigieux 8ème arrondissement pour accueillir ses 500 salariés : on passe du showroom en sous-sol voûté, aux pods, ces micro-espaces dédiés aux visioconférences internationales.

Ici ou là mais toujours intramuros, d’autres initiatives montrent la diversité et la vitalité des entreprises liées à la tech à Paris. Dans le 12ème arrondissement, s’est installé le Welcome City Lab au 11ème étage d’une des Tours Gamma près de la Gare de Lyon. Le premier incubateur au monde sur le thème du tourisme s’étend sur 2000m2 avec des fresques aux couleurs pop ; il peut enfin réunir sous un même toit l’ensemble de ces start-ups triées sur le volet.

Au Nord de Paris, dans le 19ème cette fois, Le Cargo est l’incubateur aux parois de verre. Cette plateforme d’innovation dédiée aux industries numériques culturelles et créatives a investi des entrepôts Macdonald de 1960. C’est à ce jour le plus grand incubateur d’Europe.

A quelques stations de métro de là, TheFamily, accélérateur de start-ups, reçoit les entrepreneurs du secteur numérique. L’espace propose des ateliers le samedi, mais également des dîners dans son hôtel particulier du Marais où se côtoient entrepreneurs, investisseurs, grandes entreprises et personnalités du secteur public… Le charme de l’ancien n’a plus qu’à agir !

A Voir

A proximité