L'hôtel de l'Abbaye de Fontevraud

Par Avec Relaxnews | Publié le : 13 mai 2014
  • Réfectoire de l'Abbaye de Fontevraud (image de synthèse)

    Réfectoire de l'Abbaye de Fontevraud (image de synthèse)

    © Jouin-Manku

  • Une des chambres de l'Abbaye de Fontevraud (image de synthèse)

    Une des chambres de l'Abbaye de Fontevraud (image de synthèse)

    © Jouin-Manku

  • Salle du restaurant de l'Abbaye de Fontevraud (image de synthèse)

    Salle du restaurant de l'Abbaye de Fontevraud (image de synthèse)

    © Jouin-Manku

L'hôtel de l'Abbaye de Fontevraud 49590 Fontevraud-l'Abbaye fr

Etonnant destin qu'est celui de l'Abbaye de Fontevraud (Maine-et-Loire).

Le site religieux est passé en plusieurs millénaires d'un hôpital pour lépreux à une maison de convalescence pour religieuses, pour devenir ensuite une prison, puis un hôtel. Fermé fin 2011, il renaît en 2014, mais sous une forme plus design.

Fondée au XIIe siècle, et aujourd'hui classée Monument historique, l'Abbaye accueillera dans l'un de ses quatre monastères, le Prieuré Saint-Lazare, ce nouvel hôtel, doté de 54 chambres.
18 mois de travaux ont été nécessaires pour redonner vie au lieu. La modernisation et la conception de l'hôtel ont été confiées à l'agence Jouin Manku en collaboration avec l'architecte en chef des monuments historiques, Gabor Mester de Parajd.

Le cabinet d'architecture est connu notamment pour la réalisation du restaurant et du bar au Plaza Athénée à Paris et du restaurant Le Jules Verne, la table gastronomique de la tour Eiffel.

Un peu de high-tech chez les religieux

Les partenaires ont eu pour mission de conserver l'esprit du lieu tout en créant le confort attendu pour un hôtel 4 étoiles et en y instillant une touche de high-tech.
Une décoration sobre, épurée et élégante sera rendue avec un camaïeu de blancs et de marrons. Les voûtes seront conservées pour respecter l'âme du Prieuré.
Pour faire entrer définitivement l'Abbaye dans le 21e siècle, un "iBar" équipé de tables tactiles permettra aux visiteurs de découvrir l'évolution du lieu, de 1101 à nos jours.

Gastronomie au menu

Le restaurant pour sa part obéira aux mêmes codes design. Les cuisines elles ont été confiées à Thibaut Ruggeri, Bocuse d'Or 2013. Le jeune chef de 34 ans a été choisi pour élaborer des plats gastronomiques et raffinés.
Il y proposera une cuisine "créative, contemporaine, sensorielle, et porteuse des valeurs de l'excellence française", selon lui.
Plus de 80 couverts et une salle de banquets ont été prévus dans ce restaurant aménagé entre le cloître, la salle capitulaire et le réfectoire.
L'hôtel et le restaurant seront inaugurés officiellement le 23 mai (les tarifs seront connus à cette date) et vous pourrez le découvrir dès le 1er juin.

A Voir

A proximité