Jean-Michel Wilmotte - Une architecture à dimension humaine

Par Julie Rovero-Carrez | Publié le : 24 mai 2016
  • Gare du Nord

    Gare du Nord

    © Wilmotte et associés architectes

  • Centre spirituel orthodoxe russe

    Centre spirituel orthodoxe russe

    © Wilmotte et associés architectes

  • Hall Freyssinet

    Hall Freyssinet

    © Wilmotte et associés architectes

Jean-Michel Wilmotte - Une architecture à dimension humaine Place Napoléon III 75010 Paris fr

Architecte incontournable en France comme à l’échelle internationale, Jean-Michel Wilmotte dessine, écrit et inscrit des édifices dans un patrimoine français en perpétuel renouvellement. Justesse des lignes, équilibre des volumes, subtilité des lumières, son esthétisme répond avant tout à une histoire, celle du commanditaire, celle du lieu. Wilmotte & Associés compte aujourd’hui 220 collaborateurs répartis dans 5 bureaux : Paris, Nice, Londres, Venise et Séoul.

 

Mon histoire

« La vocation est venue naturellement vers 15 ans en rencontrant des architectes. J’ai commencé mes études d’architecture mais en réalisant que trois ou quatre années étaient nécessaires pour concevoir un projet, je suis parti à Camondo (Ecole d’architecture d’intérieur et de design)… pour mieux revenir à l’architecture, me sentant trop à l’étroit ! Mon expérience d’une demi-journée en bureau d’études a été un déclic, je serai entrepreneur et rien d’autre. C’est ainsi que l’agence Wilmotte est née.


Animer une équipe, tenir le rôle de chef d’orchestre m’ont tout de suite plu. Dès le départ, l’agence a permis de réunir une équipe internationale pour faire cohabiter les cultures. Elle compte aujourd’hui près de 30 nationalités ! Progressivement, nous avons gagné des concours qu’il a fallu aller chercher avec beaucoup de conviction (Le Grand Louvre, le mobilier urbain des Champs-Elysées, le Collège de France…). Aujourd’hui, nous avons la chance de pouvoir choisir nos projets selon leur intérêt et surtout à la rencontre humaine ».

 

Le process

« Le moment le plus important, c’est l’écoute. » Comment gérer autant de chantiers en même temps à Paris, Lyon, Montpellier mais aussi São Paulo ou Moscou ? Pour être cohérent, il faut être présent. » Jean-Michel Wilmotte assiste au premier rendez-vous qu’il juge primordial : « Dès la première rencontre avec le client, j’ai déjà une idée assez précise du projet en tête. » Ensuite, il effectue ce qu’il appelle “le casting interne”, il réunit l’équipe la plus adaptée au projet en fonction du thème abordé et des affinités humaines. « Pour un chai viticole, il est impensable de choisir un architecte qui ne boit pas de vin ! »

Puis vient le temps des esquisses et du développement rythmé par des réunions régulières afin de garder un dialogue constant : Jean-Michel Wilmotte se rend tous les 8 à 10 jours sur ses chantiers parisiens. « Je connais chaque revêtement, chaque interrupteur de mes édifices ! »

 

Paris en mutation : les projets en cours

La Halle Freyssinet (XIIIe arrondissement de Paris)

Xavier Niel, le patron de Free, a confié à Jean-Michel Wilmotte l’aménagement de la Halle Freyssinet en gigantesque incubateur. L’idée ? Intégrer environ 1000 start-up, soit 3000 personnes, dans un lieu de vie ouvert 24 heures sur 24. L’agence a travaillé en deux étapes : restaurer un bâtiment classé de 1928 et anticiper le vivre ensemble sur 34 000 m² de surface. « J’ai de l’admiration pour le client et l’idée de travailler sur un projet social me plaît beaucoup. »

 

La Gare du Nord (Xe arrondissement de Paris)

Les voyageurs seront bientôt particulièrement bien accueillis à Paris ! En effet, Wilmotte & Associés travaille actuellement sur trois gares : la Gare du Nord, Austerlitz et la Défense (reliée à Roissy). Complexe, la Gare du Nord accueille à elle seule trois types de public : international, national, francilien. L’agence s’est ici attachée à répondre à trois engagements primordiaux : fonctionnalité, sérénité et élégance. Ici encore, Jean-Michel Wilmotte offre une place majeure à la lumière qui va pénétrer l’espace même à 20 mètres sous le sol. « J’ai été subjugué la première fois que j’ai traversé la Gare de Kyoto : c’est une ville à part entière avec des boutiques, des bureaux, des restaurants... » Une inspiration notable pour un projet d’envergure : la Gare du Nord sera bientôt un véritable lieu de vie.

 

Le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe (VIIe arrondissement de Paris)

« Quelle chance de participer à ce projet ! » Et pourtant, si le sujet est passionnant, il n’en reste pas moins extrêmement sensible : toucher au culte, à la géopolitique et à une
esthétique culturelle n’est pas une mince affaire. « Nous avons dû respecter quelques canons avec des figures imposées mais nous avons souhaité « parisianiser » l’intention. » L’élégante façade a en effet été recouverte de pierre de taille agrafée et les cinq dômes sont ici enveloppés de feuilles d’or et de platine pour un effet mat. Un ensemble féerique sur un site exceptionnel !

 

Hôtel Le Lutetia (VIe arrondissement de Paris)

Cet hôtel chargé d’histoire a été fondé en 1910 pour héberger les clients du Bon Marché. « Nous devons ici encore redonner vie à un bâtiment, honorer son histoire, mais aussi créer un hôtel luxueux en respectant les standards actuels. » Jean-Michel Wilmotte s’est donc nourri du passé du bâtiment, conservant ici des fresques d’époque, supprimant ailleurs un salon pour créer un jardin à ciel ouvert.

« Rendez-vous emblématique des éditeurs du quartier, nous souhaitons également célébrer la littérature. » Les espaces ont été totalement repensés avec notamment restaurants gastronomiques, majestueux salons et une piscine à la lumière du jour. « Plus spacieuses, les chambres sont décorées de boiserie bleu marine, tout est dessiné de la baignoire à l’interrupteur, tissus et mobiliers sont tous “made in France”. » Le Lutetia, nouvelle référence du savoir-faire français, à découvrir dès l’été 2017 !

 

La curiosité comme ADN

Un architecte qui vous a donné envie de le devenir ?

« Ils sont trop nombreux, du minimalisme au baroque ! »

3 mots pour qualifier votre esthétique ?

« L’écoute, la créativité, l’efficacité »

L’inspiration pour trouver de nouvelles idées ?

« Mes voyages, la rue, la musique… Tout m’intéresse à chaque minute ! »

Ma fierté

« Etre aussi passionné qu’il y a 40 ans. »

Mes regrets

« Aucun, je suis amnésique ! »

 

Paris ma ville

« J’aime Paris car c’est gai, lumineux, surprenant et hétérogène : chaque quartier est très différent d’un autre. J’adore y revenir, être là le dimanche, il y a toujours quelque chose à découvrir. »

 

Paris

Une odeur ? « Celle de la boulangerie très tôt le matin »

Un bruit ? « Le klaxon des bus »

Un goût ? « La baguette jambon-beurre »

Une vue ? « Le coucher de soleil derrière le Grand Palais, sa verrière en feu vue depuis la Rive Gauche » 

 

Mes adresses, mes lieux

Un édifice ? « La Tour Eiffel »

Un pont ? « Le pont Neuf, réveillé par l’artiste Christo en 1985 »

Un parc ? « Le Jardin des Plantes »

Un gastro ? « Le restaurant Guy Savoy »

Hôtel de la Monnaie
11, quai de Conti, 75006 Paris
+33 1 43 80 40 61

Un bistrot ? « Le Bistrot Paul Bert »
18, rue Paul Bert, 75011 Paris
+33 1 43 72 24 01 

Pour prendre un verre ? « À l’hôtel Le Meurice en attendant la réouverture du Lutetia »
228, rue de Rivoli, 75001 Paris
+33 1 44 58 10 10 

Un lieu shopping ? « Le Bon Marché »
24, rue de Sèvres, 75007 Paris

Un lieu pour se cultiver ? « Le Musée d’Orsay »
1, rue de la Légion d'Honneur, 75007
Paris

Un lieu pour se ressourcer, rêver, errer ? « Les puces de Saint-Ouen »

 

A Voir

Agenda

A proximité