Protection des espaces naturels : la France récompensée

Publié le : 17 novembre 2014
  • La Soufrière, Basse-Terre dans le Parc naturel de la Guadeloupe

    La Soufrière, Basse-Terre dans le Parc naturel de la Guadeloupe

    © Jean-Marc LECERF - www.oceandimages.com

  • A la pointe de Porz Doun à Ouessant, vue sur la baie de Lampaul et sur la lande de bruyŁres et d’ajoncs.

    A la pointe de Porz Doun à Ouessant, vue sur la baie de Lampaul et sur la lande de bruyŁres et d’ajoncs.

    © Atout France/Hervé Le Gac

Protection des espaces naturels : la France récompensée

Oiseaux rares dans le Parc naturel marin de la mer d’Iroise, ours dans le Parc naturel des Pyrénées, cascades, plages et récifs en Guadeloupe ...

En toile de fond à ces merveilles naturelles, un maître mot : la conservation des espaces naturels. Domaine dans lequel la France excelle comme en témoignent ses récompenses accumulées au Congrès mondial des parcs 2014 en Australie.

5 espaces récompensés

Parmi la vingtaine de sites naturels mondiaux en lice au Congrès mondial des parcs à Sydney, la France s’est taillée la part du lion.

Cinq espaces protégés ont été ainsi reconnus pour l’excellence de leur gestion et la conservation de leur faune et leur flore.

France, une exception géographique

Au fait, saviez-vous que la France est reconnue comme un acteur majeur de la nature dans le monde et apporte des solutions innovantes et reproductibles ?

Il faut dire qu’elle abrite des richesses naturelles extraordinaires : à lui seul, le pays est présent dans 5 des 25 points chauds de la biodiversité (Méditerranée, Caraïbes, Océan Indien, Nouvelle-Calédonie, Polynésie) et dans 1 des 3 zones forestières majeures de la planète (Amazonie).

Les 5 lauréats 

  • L'espace naturel du marais d'Épisy près de Fontainebleau où se côtoient des espèces végétales (scirpe à écaille, laîches jaunâtre et blondes ou encore sanguisorbe officinale) et animales (libellules, amphibiens, gorges bleues à miroir...) rares.
  • Le Parc naturel des Pyrénées, qui culmine à 3 298 m, offre le spectacle de 55 000 espèces animales et 4 000 plantes.
  • La Réserve naturelle nationale de Cerbère-Banyuls, sur la côte méditerranéenne Vermeille, protège quelque 1 200 espèces animales (des poissons comme le mérou, le sar ou le tambour voire des crustacés tels que la grande cigale) et plus de 500 espèces végétales (plante aquatique posidonie, corail rouge...).
  • Le Parc naturel de la Guadeloupe se démarque par la diversité de ses paysages répartis dans trois milieux : humides (cascades, rivières), marins (plages, récifs coraliens) et forestiers (forêt marécageuse, forêt mangrove).
  • Le Parc naturel marin de la mer d'Iroise héberge l'île d'Ouessant, recèle des îlots devenus de vrais refuges pour oiseaux. Il cache aussi des fonds marins peuplés de trésors écologiques comme les herbiers de zostère, viviers de la biodiversité aquatique.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées