Le repas gastronomique des Français inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Publié le : 12 mai 2011
  • © Atout France/Phovoir

  • © Atout France/Phovoir

Le repas gastronomique des Français inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité fr

"Le repas gastronomique des Français" a été inscrit le 16 novembre, au patrimoine mondial immatériel de l’humanité. Une première ! Jamais l’organe de l’ONU chargé de la culture et de la communication n’avait jusqu’à présent couronné des traditions culinaires.

Tout a commencé le 23 février 2008, lors de l'inauguration du Salon international de l'Agriculture, le Président de la République avait annoncé la candidature de la France auprès de l'UNESCO pour voir sa gastronomie inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

C’est donc bien la composition d’un repas séquencé (entrée, plat, dessert) qui a été recompensée : le choix des mets parmi un corpus de recettes qui ne cesse de s’enrichir; l’achat de bons produits, de préférence locaux, dont les saveurs s’accordent bien ensemble ; le mariage entre mets et vins ; la décoration de la table ; et une gestuelle spécifique pendant la dégustation (humer et goûter ce qui est servi à table) etc.

Mais dans quels buts ? Encourager, soutenir, trouver les financements pour développer des outils et des initiatives en faveur de la défense et de la préservation de notre patrimoine culinaire.

Pour atteindre ces objectifs, un certain nombre de mesures concrètes va être mis en œuvre :

  • accompagnement éducatif dans les écoles (exemple : partenariat avec les lycées hôteliers),
  • recensement des éléments constitutifs de ce patrimoine immatériel (exemple : le registre national du patrimoine alimentaire)
  • recensement des manifestations culturelles (exemple : développer l'oenotourisme)

Ces mesures sont intégrées dans le programme national pour l'alimentation présenté par le gouvernement en septembre 2010 et seront mises en œuvre avec l'ensemble des partenaires institutionnels et privés concernés.

Bruno LE MAIRE, Ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du territoire, et Frédéric MITTERRAND, Ministre de la Culture et de la Communication, se félicitent de cette décision qui consacre la grande richesse du patrimoine alimentaire et culinaire français. Les deux ministères collaboreront étroitement, pour valoriser les produits alimentaires et les savoir-faire culinaires, encourager le tourisme gastronomique sur nos territoires, et développer la promotion du patrimoine alimentaire français à l'international.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées