Les 24 heures du Mans

Du 17 juin 2017 au 18 juin 2017
  • Les 24H du Mans

    Les 24H du Mans

    © Ville du Mans / Gilles Moussé

  • Les 24H du Mans

    Les 24H du Mans

    © Ville du Mans / Georges Pacheco

  • Les 24H du Mans

    Les 24H du Mans

    © Ville du Mans / Gilles Moussé

  • Le Mans 24-Hour race

    Le Mans 24-Hour race

    © Ville du Mans / Gilles Moussé

Les 24 heures du Mans 72100 LE MANS fr

24 h du Mans : un mythe de la course automobile

Une course folle, un défi à l’endurance des hommes et des voitures : les 24H du Mans rassemblent tous les ingrédients de la dramaturgie sportive.

D'abord un lieu unique : le circuit de la Sarthe, un des plus longs du monde ; une intrigue ensuite avec ses joies et ses larmes qui, au bout de 24 heures, désigne ses héros, heureux et malheureux. Les 24H du Mans*, plus grande course d’endurance au monde, écrit donc, chaque année depuis 1923, un chapitre de l’histoire de l’automobile.

Quant à l’organisation de la course, elle est immuable : le samedi, à 15h tapantes, le drapeau tricolore s’abat pour libérer le peloton formé d’une soixantaine de bolides. Le sort en est jeté pour cette course mythique qui voit se relayer, jour et nuit, 2 pilotes par équipe.

Stress, rares moments de sommeil, acteurs sur le qui-vive : adrénaline garantie 100% pour un authentique défi physique et technique dans l’ambiance assourdissante de moteurs rugissants.

Porsche, Audi, Ferrari, Toyota...

Couvert par 2400 journalistes de plus de 160 pays, les 24h du Mans n'est autre que l’événement le plus médiatique de France avec le Festival de Cannes. Ici, à la face du monde, les marques automobiles, comme Porsche, Audi, Ferrari ou Toyota ‘’roulent des mécaniques ’’.

Sur place, quelque 260 000 spectateurs assistent à ce spectacle autour du circuit de la Sarthe. À mi-chemin entre le parcours automobile traditionnel et celui dessiné dans les villes, ce tracé hybride, rapide et sélectif de 13,629 km participe au suspense.

Particularités du circuit ?

  • Il se parcourt à 219 km/h de moyenne
  • Dans la ligne droite des Hunaudières (6km), les bolides atteignent les... 400 km/h
  • Cas unique, le tracé associe une portion de route nationale avec le circuit de l’endroit (circuit Bugatti)

La jet set participe

Cet endroit, c’est la ville du Mans (Sarthe) qui devient, l’espace d’un week-end, un haut lieu de la jet-set mondiale. Celle-ci se presse dans les paddocks, parade à la ‘’Une ‘’ des magazines... quand elle ne devient pas, elle-même, actrice de l’événement...

Paul Newman, l’acteur américain, y vécut en effet ses heures de gloire sportive (décrochant la deuxième place en 1979 sur une Porsche 935) tandis que Steve McQueen, lui, y joua dans le célèbre film Le Mans (1971). Et, plus récemment, Fabien Barthez, gardien emblématique de l’équipe de France de football 98, y fit ses débuts au volant d’une Ferrari.

Une semaine d’activités en tout genre

Si la course commence le samedi à la mi-journée (pour se terminer le lendemain à la même heure) la ville du Mans, elle, vibre toute la semaine précédente dans l’attente du jour J. Concerts, stands des pilotes ouverts au public, expositions de voitures vintage, essais officiels : les organisateurs de l’Automobile Club de l’Ouest font monter le suspense crescendo...

Lâchés le jour J, les chevaux-moteurs se débrident avec leur cortège de surprises, d’exploits, de déceptions et de tragédies. De la sueur et des larmes pour avoir l’insigne privilège de rentrer dans la légende du sport automobile mondial.


* Les 24H du Mans ont été à l’origine de la création des 24H de Daytona , de la course du Nürburgring (Allemagne) et des 6 Heures de Spa-Francorchamps en Belgique

 

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A Voir

A proximité