Un ART PAUVRE (titre provisoire) au Centre Pompidou de Paris

Du 08 juin 2016 au 29 août 2016
  • Centre Georges Pompidou

    Centre Georges Pompidou

    © Paris Tourist Office / Photographe : Daniel Thierry

Un ART PAUVRE (titre provisoire) au Centre Pompidou de Paris Place Georges-Pompidou 75004 Paris fr

Avec cette manifestation pluridisciplinaire inédite prenant appui sur ses vastes collections, le Centre Pompidou examine les différentes pratiques artistiques à travers lesquelles s’est cristallisée la question du "pauvre" à partir des années 1960 : arts plastiques, bien sûr, avec l’Arte Povera, mais également musique, architecture, théâtre ou cinéma expérimental.

En 1967, différents manifestes annoncent la naissance de lArte Povera.

L’article écrit par Germano Celant inscrit d’emblée le mouvement à la croisée des disciplines, faisant autant référence aux arts plastiques qu’au cinéma ou au théâtre - tout particulièrement à ce "théâtre pauvre" théorisé par Jerzy Grotowski.

Dès les prémices, l’Arte Povera s’insère donc au cœur de multiples pratiques artistiques caractérisées par la simplicité du geste créateur et la mise en évidence d’une matière dépouillée. Car les matériaux utilisés par les artistes de l’Arte Povera sont souvent naturels, ou de récupération.

Cette forme de recyclage tient moins d’un credo que d’une attention portée aux traces, aux reliefs et aux plus élémentaires manifestations de la vie. Tandis que l’Arte Povera revendique un retour aux gestes archaïques, Grotowski milite pour un théâtre "dépouillé de tout ce qui n’est pas lui-même", débarrassé du décor, des effets de lumière, du grimage, du costume ou de la musique.

La musique, justement, expérimente alors la raréfaction du son, témoignant de la force de questionnements communs à toutes les disciplines artistiques.

Développée en collaboration avec les départements du Centre Pompidou, et notamment l’Ircam, la manifestation prend appui sur les collections du musée national d’art moderne, qui conserve l’un des ensembles les plus importants d’Arte Povera au monde.

L’exposition en dévoile la richesse et la diversité à travers les œuvres emblématiques de nombreuses figures du mouvement.

Enfin l’exposition trouve divers prolongements au sein du Centre Pompidou : à travers la programmation de l’édition 2016 de ManiFeste, rendez-vous annuel par l’Ircam, mais également dans les étages du musée national d’art moderne, où de nombreuses œuvres interrogeront les échos contemporains de ces différentes pratiques pauvres.

Adresse

Le Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou
75004 Paris

Tarifs

  • Plein tarif :   14€
  • Tarif réduit : 11€

A Voir

Agenda

A proximité