"Un art secret, les écritures talismaniques de l'Afrique de l'Ouest" à l'Institut du Monde Arabe

Du 14 février 2013 au 28 juillet 2013
"Un art secret, les écritures talismaniques de l'Afrique de l'Ouest" à l'Institut du Monde Arabe 1 Rue des Fossés Saint-Bernard 75005 Paris fr

En Afrique de l’Ouest, des hommes répondent aux besoins intimes des populations en les recevant en consultation. Parmi les solutions qu’ils leur proposent figurent, mais de façon non exclusive, la confection de talismans à écriture.

Leur origine ne se trouve pas en Afrique, mais dans le monde musulman arabe. Les modèles les plus répandus sont ceux d’al-Bûnî (m. 1225).

L’usage d’un talisman est personnel et sa durée de vie variable. Il est jeté lorsque l’objectif qui conduit à sa confection est atteint, il disparait avec son possesseur quand il le protégeait contre divers malheurs. Ces différentes circonstances de jetage sont a l’origine de la collection ALEP dont les pièces ont été principalement réunies par des récupérateurs qui opèrent dans la décharge de Dakar.

Transcrits sur papier, les talismans sont confiés à un cordonnier qui les coud dans diverses sortes d’amulettes. Le client, la plupart du temps illettré en arabe, ne voit jamais les écritures, exception faite des rares objets et tuniques à écriture apparente.

Les besoins auxquels répondent les talismans peuvent souvent être découverts à partir des textes qui les composent. Ils poursuivent deux grands types d’objectifs : l’évitement ou la protection du malheur et la réalisation d’une palette de souhaits.

L’amulette peut être rendue inefficace du fait d’un contact avec des choses impures, désinvestie du fait d’un changement de croyances ou d’infortunes.

Cette exposition-dossier est conçue par Alain Epelboin (CNRS-MNHN) et
Constant Hamès (CNRS-EHESS). Scénographie : Alice Geoffroy.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A Voir

Agenda

A proximité