ElectroSound, du lab au dancefloor, à l'Espace Fondation EDF de Paris

Du 25 mai 2016 au 02 octobre 2016
  • Ben Klock, Weather Winter Festival

    Ben Klock, Weather Winter Festival

    © Jacob Khrist

  • Derrick May, Weather Winter Festival

    Derrick May, Weather Winter Festival

    © Jacob Khrist

ElectroSound, du lab au dancefloor, à l'Espace Fondation EDF de Paris 6, rue Récamier 75007 Paris fr

Exposer la musique électronique pourrait paraître en soi paradoxal : la musique s’écoute, se vit, se danse, s’expérimente, se ressent. 

Elle ne s’observe pas ! Et pourtant, découvrir son histoire, sa culture, c’est en réalité la décrypter et la comprendre.

Une innovation technologique au fil des décennies

Quelles en sont les références, les codes et les outils ? Quelles seront, demain, ses nouvelles formes d’expression ? Jean-Yves Leloup et NoDesign, les commissaires d’ElectroSound, ont choisi un point de vue inédit pour en parler, avec comme fil rouge les machines et l’innovation technologique.

Ils nous plongent dans une expérience immersive et interactive balayant un large spectre de productions musicales, allant de 1945 à nos jours, des pionniers et chercheurs des années 1950 à 1970 (Pierre Schaeffer, Robert Moog, Peter Zinovieff, Brian Eno, Jean-Michel Jarre…) jusqu’au triomphe actuel et populaire de l’électro.

ElectroSound, du lab au dancefloor va remonter le temps, au fil du XXème siècle qui a vu l’électricité et l’électronique investir le champ musical, jusqu’à l’émergence d’un mouvement culturel majeur, que l’on nomme "électro", "house" ou "techno".

Aussi originale qu’innovante, l’exposition propose un éclairage particulier sur une expression artistique encore méconnue, parfois redoutée, et pourtant présente partout dans notre quotidien.

Une musique électronique multiple et complexe

D’abord savante et expérimentale, elle a pénétré, peu à peu, d’autres sphères, plus populaires

C’est aussi un mouvement qui a son histoire, son esthétique, ses subtilités qui a permis l’éclosion de nouveaux phénomènes culturels ou économiques qui concernent autant les artistes que ceux qui les écoutent.

Aborder la musique électronique, c’est aussi s’intéresser à ses multiples facettes, très hétérogènes : l’innovation technologique, artistique et sociale, la création partagée, la lutherie, le droit et la propriété intellectuelle, la fête et la liberté…

Deux événements festifs et musicaux seront proposés à l’occasion de la Fête de la Musique, le 21 juin, et de la Nuit blanche, le 1er octobre 2016.

Adresse

Espace Fondation EDF
6, rue Récamier
75007 Paris



A Voir

Agenda

A proximité