Fête des Lumières à Lyon

Du 08 décembre 2016 au 11 décembre 2016
  • Fête des lumières sur les quais de Saône

    Fête des lumières sur les quais de Saône

    © OT Lyon / M. Perrin

  • Fontaine de la place des Jacobins

    Fontaine de la place des Jacobins

    © RA Tourisme / M. Kirchgessner

  • Fête des lumières sur la place Bellecour

    Fête des lumières sur la place Bellecour

    © Région Urbaine de Lyon

  • Fête des lumières à Lyon

    Fête des lumières à Lyon

    © OT Lyon / Marie Perrin

  • Fête des lumières, cour des Voraces à la Croix-Rousse

    Fête des lumières, cour des Voraces à la Croix-Rousse

    © S. Maviel/ RA Tourisme

Fête des Lumières à Lyon 69005 Lyon fr

L’Histoire nous apprend qu’en 1643, Lyon avait fait vœu de bâtir une statue de la Vierge Marie si celle-ci épargnait la ville du fléau de la peste.Vœu exaucé. Promesse tenue. Des siècles plus tard, la ville se souvient toujours : 4 jours de fêtes nocturnes illuminées, ancrées dans la tradition religieuse et profane de l’ancienne Capitale des Gaules. 

Promenade en famille et ambiance de fête

Poétique, magique, onirique... c’est ainsi que l’on pourrait décrire la ville aux alentours du 8 décembre. Depuis 1852, à la tombée du jour, Lyon s’illumine le jour de la fête de l’Immaculée Conception. Selon la coutume, les Lyonnais décorent d’abord leurs fenêtres de verres multicolores garnis d'une bougie.

Scénario immuable : sur les coups de 19h, la ville s’embrase à l’unisson. Les passants s’ébahissent devant les façades mises en lumière de manière étonnante et parfois surréaliste.

La colline de Fourvière (celle où l’on prie), ne fait plus qu’une avec sa voisine de la Croix Rousse (celle où l’on travaille). Un horizon de lumières descend alors sur la ville, sous les auspices bienveillants de la statue de la Vierge, qui trône fièrement au sommet de la basilique de Fourvière. La fête peut commencer aux pieds des deux collines. 

4 jours de festivités nocturnes

Soudain, Lyon se mue en théâtre à ciel ouvert. Si les lumignons, installés sur les fenêtres des Lyonnais, avaient ouvert le bal des illuminations, maintenant, place aux jeux de lumières scénarisés par des artistes venus du monde entier. Les murs des monuments ne sont plus que peintures lumineuses et œuvres d’art évanescentes. Tel un peintre devant sa toile, les artistes multimédia révèlent l’architecture des monuments lyonnais par petites touches de laser. Les sculptures dansent, les murs s’animent : de multiples histoires vous sont contées, tout en musique et en flamboyance. 

A chaque jour, un thème

Ce sont alors des dizaines d’animations "lumineuses" qui sont proposées gratuitement au public durant 4 soirs au détour des rues lyonnaises. Sur la place des Terreaux, la fontaine Bartholdi s’anime en un ballet aquatique sur fond sonore. La façade de la cathédrale Saint-Jean, elle, joue avec la modernité : les animations 3D unissant des siècles d’histoire dans un même tempo.

 

Les deux fleuves lyonnais, le Rhône et la Saône, contribuent à leur façon : miroirs géants, ils font danser les monuments et scintiller les ponts au rythme des flots.

La Fête des Lumières de Lyon, c’est vivre la nuit en mode féérique et itinérant pour lancer les fêtes de fin d’année de la plus belle des façons.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A Voir

Agenda

A proximité