"Un fil de soie, de la Chine à Amboise" au Château Royal d’Amboise

Du 17 avril 2014 au 16 novembre 2014
  • Château d'Amboise

    Château d'Amboise

    © Wikimedia Commons / Narvasus

  • Château d'Amboise

    Château d'Amboise

    © Wikimedia Commons / Janodile

  • Exposition "Un fil de soie de la Chine à Amboise" Château d'Amboise.  Coll. Privée

    Exposition "Un fil de soie de la Chine à Amboise" Château d'Amboise. Coll. Privée

    © L.deSerres

  • Château royal d'Amboise  vue générale rempart Nord

    Château royal d'Amboise vue générale rempart Nord

    © L.deSerres

"Un fil de soie, de la Chine à Amboise" au Château Royal d’Amboise 37400 Amboise fr

Présentée sous forme de mises en scène, cette exposition permet d’illustrer successivement les étapes de la route de la soie, de la Chine à Amboise.

 Mystérieux et convoité, le secret du fil de soie fut précieusement gardé par ses découvreurs chinois. L’attirance des hommes et des femmes pour cette étoffe fut telle qu’une "route de la soie" fut ouverte vers l’Occident où son usage se répandit dès l’Antiquité.  La soie connut alors un engouement singulier dans l’Italie médiévale, avant d’apparaître en France à la fin du XVe siècle. 

Les rois de France et la cour de France, établis à Amboise à la Renaissance, en devinrent dès lors les principaux acquéreurs. Mais le prix élevé de ces étoffes d’importation encouragea les souverains, à l’exemple de Louis XI, à soutenir le développement des manufactures françaises, à Lyon, puis à Tours à partir de 1470. 

La soie bénéficiera d’un regain d’intérêt au XVIIIe siècle quand les élites, pétries des récits des voyageurs, s’enthousiasmèrent pour la Chine et ses penseurs. Ce rêve de Chine conquit par la suite tous les modes d’expressions artistiques du moment, soieries, porcelaines, mobilier laqué et théâtre.

La production de la soie a depuis traversé les siècles jusqu’à nos jours grâce, entre autres, aux soieries Jean Roze encore établies à proximité de Tours, à une trentaine de kilomètres d’Amboise.

Elles conservent un savoir-faire d’exception qu’elles enrichissent chaque année par des créations originales.

Cette initiative de la Fondation Saint-Louis pour le patrimoine historique, est soutenue par l’Association "Tours, cité de la Soie" et par le Commissariat général français de la commémoration du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine.

L’exposition est enrichie par des pièces de collection en provenance du Musée des Beaux-arts de Tours, du fonds d’archives privés de la Maison de France et de collectionneurs privés.

Tarifs

  • Adulte 10,70€
  • Etudiant 9,20€
  • Enfant (7-18 ans) 7,2€ 
  • Gratuité pour les enfants de moins de 7 ans

A Voir

Agenda

A proximité