"Fusillés pour l'exemple, les fantômes de la République"

Du 15 janvier 2014 au 07 mars 2014
"Fusillés pour l'exemple, les fantômes de la République" esplanade de la Libération 75004 Paris fr

L’exposition de la mairie de Paris se présente sous la forme d’un parcours de dix séquences explorant l’histoire de la justice militaire durant la Grande Guerre et l’histoire de la mémoire des fusillés de l’immédiat après-guerre à l’époque contemporaine.

Prévue pour occuper les deux salles – le salon des Prévôts et la salle des Tapisseries – elle déroule l’installation de l’artiste et scénographe Patrick Chauvin autour de deux axes symboliques, l’axe de la guerre et son cortège d’images chaotiques croisant l’axe de la Nation, matérialisé par l’alignement de fusils Lebel d’époque (restaurés et prêtés par le Musée de l’Armée) et d’un poteau de lumière sanctuarisé, oeuvre symbolisant la construction mémorielle autour des 740 fusillés pour l’exemple. Vers ce dernier se projette dans un mouvement lumineux 60 noms de fusillés originaires de la Capitale illustrant la fugacité et la volatilité de la mémoire lorsqu’ils s’impriment sur les vêtements des visiteurs traversant la zone.

La conception de l’exposition répond à un impératif sensible – répondre à la demande des citoyens quant à la mémoire des fusillés – mais également pédagogique tant les historiques sur la justice militaire sont empreintes d’idées reçues. La mise à distance des idéologies au profit d’un projet didactique, initié par l’association « Arts, Découvertes & Citoyennetés » a permis au projet labellisé par la mission du Centenaire s’associer la DMPA (Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives), département du Ministère des la Défense sous la forme d’un coproduction afin d’envisager une itinérance dans d’autres villes pour la durée du Centenaire.

En lien avec

A Voir

Agenda

A proximité