Ismaïl Bahri expose au Jeu de Paume à Paris

Du 13 juin 2017 au 24 septembre 2017
  • Dénouement 2011

    Dénouement 2011

    © Ismaïl Bahri

  • Eclipses 2013

    Eclipses 2013

    © Ismaïl Bahri

Ismaïl Bahri expose au Jeu de Paume à Paris Place de la Concorde 75008 Paris fr

Ismaïl Bahri, né à Tunis, expose au Jeu de Paume à Paris du 13 juin au 24 septembre 2017. Centrée sur son œuvre vidéo, l’exposition est la première de cette ampleur dédiée à l’artiste. 

 

Elle offre une large sélection de travaux réalisés depuis le début de sa carrière et rend compte des principaux sujets de réflexion qui irriguent son travail comme l’élémentaire, la durée, l’échelle, mais aussi la visibilité et l’invisibilité, le mystère et sa résolution. 

Privilégiant la vidéo sans cependant négliger la photographie, le dessin ou l’installation, Bahri développe depuis dix ans un univers singulier, sensible et cohérent, nourri de références culturelles multiples.  

Par son regard attentif et teinté de poésie, son sens de la précision et son goût pour l’énigme, l’artiste provoque des micro-événements dont il interroge inlassablement les conditions de visibilité. 

 

Des expériences

Sur des plaques de verre, l’artiste superpose patiemment, de fines lamelles de lait et d’encre blanche. Après l’évaporation progressive du liquide, seules subsistent des sédimentations lactées, qui évoquent l’auréole, la cellule primordiale et organique, Latence (2010). Avec cette image en germe, qui émerge, qui s’élabore dans le temps, l’artiste éprouve ici son esthétique du dévoilement.

En effet, la durée, dans ses œuvres, rend toujours compte du temps d’une expérience. Les premières séquences de la vidéo Dénouement (2011) donnent à voir un fil tendu, vibrant, fragile, qui divise l’espace. 

 

Déstabiliser le spectateur

En obturant la vision, du moins en la perturbant et en attirant l’œil sur un détail, un élément, Ismaïl Bahri se joue de notre regard. Il créé ainsi, selon ses mots, une « géométrie élémentaire ». Il interpelle les objets pour finalement nous parler du corps, de cette accommodation constante qu’il doit opérer face à son environnement, et extrait du quotidien une poésie tout en retenue.

À la fois spectateur, acteur et médiateur de son œuvre, Ismaïl Bahri parvient à « tirer de la pelote du banal une trame peu familière ».

À l’occasion de l’exposition, l’artiste présentera une pièce inédite, produite par le Jeu de Paume et pensée spécialement pour le projet.

 

Adresse

Jeu de Paume
1 Place de la Concorde
75008 Paris

 

 

 

A Voir

Agenda

A proximité