Musée des Beaux-Arts de Lyon : autoportraits de Rembrandt au selfie

Du 25 mars 2016 au 26 juin 2016
  • Douglas Gordon, Monster Reborn, 1996-2002, Edimbourg, Scottish National Gallery of Modern Art – GMA 4799 © Studio Last but found / ADAGP, Paris 2015

    Douglas Gordon, Monster Reborn, 1996-2002, Edimbourg, Scottish National Gallery of Modern Art – GMA 4799 © Studio Last but found / ADAGP, Paris 2015

    © Douglas Gordon, Monster Reborn, Edimbourg, Scottish National Gallery of Modern Art

  • Rembrandt Harmensz van Rijn, La Lapidation de saint Etienne, 1625 Lyon, musée des Beaux-Arts

    Rembrandt Harmensz van Rijn, La Lapidation de saint Etienne, 1625 Lyon, musée des Beaux-Arts

    © Lyon MBA – Photo Alain Basset

Musée des Beaux-Arts de Lyon : autoportraits de Rembrandt au selfie 20 Place des Terreaux 69001 lyon fr

Le musée des Beaux-Arts de Lyon s’est associé à deux grandes institutions européennes, la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe en Allemagne, et les National Galleries of Scotland à Édimbourg, au Royaume-Uni, pour concevoir une exposition sur le thème de l’autoportrait.

S’appuyant sur les collections de chacun des trois musées partenaires, le parcours rassemble près de 150 œuvres – peintures, sculptures, dessins, gravures, photographies, vidéos, jusqu’aux selfies d’Ai Weiwei –, de la Renaissance au XXIème siècle, et présente une histoire de ce genre artistique.

Plutôt que proposer un parcours chronologique, l’exposition interroge les modalités de l’auto-représentation en tentant d’en dresser une typologie et de mettre en lumière les questionnements spécifiques des artistes, au fil des différentes sections

L’autoportrait

Il peut en effet prendre les formes les plus diverses : un artiste représenté seul en plan resserré, parfois au travail, dans un cercle familial et amical, mais aussi jouant un rôle, incluant sa propre image au sein d’une composition ou même la figurant de manière allusive dans une nature morte.

Au-delà des aspects stylistiques propres à chaque époque, ces œuvres reflètent toutes la personnalité d’un auteur et le contexte historique et social dans lequel il évolue.

En un temps où la pratique du selfie est devenue un véritable phénomène de société caractéristique de l’ère du numérique, questionner la tradition et les usages de l’autoportrait semble plus que jamais d’actualité.

L’exposition est complétée par deux œuvres digitales interactives invitant le public à penser son image, Flick_EU et Flick_EU Mirror, conçues par le Centre d’art et de technologie des médias de Karlsruhe(ZKM). 

Autoportraits, de Rembrandt au selfie a été présentée à la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe du 31 octobre 2015 au 31 janvier 2016. Après l’étape lyonnaise, elle sera visible à la Scottish National Portrait Gallery à Édimbourg du 16 juillet au 16 octobre 2016.

Adresse

Musée des Beaux-Arts de Lyon
20 Place des Terreaux
69001 Lyon

Tarifs

A partir de 8€

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A Voir

A proximité