Musée Jacquemart-André à Paris : Normandie… l’atelier en plein air

Du 18 mars 2016 au 25 juillet 2016
Musée Jacquemart-André à Paris : Normandie… l’atelier en plein air 158 boulevard Haussmann 75008 paris fr

Le XIXème siècle voit l’émergence d’un genre pictural nouveau : le paysage en plein air.

Grâce à cette révolution picturale et à sa situation privilégiée entre les deux capitales artistiques de l’époque que sont Londres et Paris, la Normandie va devenir, pendant un siècle, la destination favorite de nombreux peintres d’avant-garde, au premier rang desquels les Impressionnistes.

Dès la fin des guerres napoléoniennes, les paysagistes anglais comme Turner se rendent en Normandie tandis que des peintres français comme Géricault ou Delacroix traversent la Manche pour découvrir l’école anglaise.
C’est de ces échanges entre la France et l’Angleterre que naît une école française du paysage.

Au début des années 1860, les rencontres de Saint-Siméon réunissent, à Honfleur ou sur la Côte Fleurie, des artistes comme Boudin, Monet ou encore Courbet qui vont devenir les artistes incontournables encore admirés aujourd’hui. Déjà en 1859, Baudelaire célèbre les "beautés météorologiques" de Boudin.

A travers une quarantaine de tableaux, l’exposition se propose d’évoquer, dans un premier temps, le rôle décisif joué par la Normandie dans l’émergence du mouvement impressionniste, le développement d’une école de la nature et les rencontres de Saint-Siméon. Puis, passant d’une approche historique à une approche plus géographique, l’exposition montrera à quel point les paysages et plus encore les lumières de la Normandie ont été déterminants dans l’attirance que cette région a exercée sur tous les maîtres de l’impressionnisme.

La Normandie présente en effet de sérieux atouts qui vont inspirer les Impressionnistes.
La beauté et la diversité de ses paysages, entre campagne et villes côtières, se retrouvent dans l’exposition à travers les toiles de Boudin qui peint une Scène de plage à Trouville et de Renoir qui immortalise La cueillette des moules.

Turner préfère, quant à lui, peindre Lillebonne, témoignage de la richesse du patrimoine architectural normand.

Une promenade de l’estuaire de la Seine jusqu’à Giverny en compagnie de Degas, Caillebotte, Signac, Corot, Gauguin...

Adresse

Musée Jacquemart-André
158 boulevard Haussmann
75008 Paris

Tarifs

  • Plein tarif : 12€
  • Tarif réduit : 10€

A Voir

Agenda

A proximité