Rêveries italiennes. Antoine Watteau et les paysagistes français au XVIIIème siècle (à Valenciennes)

Du 25 septembre 2015 au 17 janvier 2016
  • Antoine Watteau La Chute d'eau avant 1715 collection particulière

    Antoine Watteau La Chute d'eau avant 1715 collection particulière

    © Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

Rêveries italiennes. Antoine Watteau et les paysagistes français au XVIIIème siècle (à Valenciennes) Boulevard Watteau 59300 Valenciennes fr

Le musée des Beaux-Arts de Valenciennes marquera sa réouverture avec éclat, en proposant une exposition intitulée « Rêveries italiennes. Antoine Watteau et les paysagistes français au XVIIIème siècle ».

Retour sur le parcours d'Antoine Watteau

Dix ans après l’exposition « Watteau et la fête galante » organisée en 2004, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes s’intéresse de nouveau à Antoine Watteau, pour une exposition exceptionnelle qui marquera la réouverture du musée après 13 mois de travaux.
Cet événement s’intégrera dans la programmation de Mons comme Capitale européenne de la culture pour l’année 2015.

La ville de Valenciennes, en Nord-Pas deCalais, a en effet la chance d’avoir vu naître Antoine Watteau (1684-1721), qui est l’un des artistes français les plus illustres.

Le musée des Beaux-Arts de Valenciennes conserve un prestigieux ensemble d’œuvres du peintre, destiné à s’enrichir prochainement grâce à la révélation de l’un des rares tableaux de paysage connus d’Antoine Watteau, retrouvé par un collectionneur privé.

Influence italienne

L’œuvre, qui n’a encore jamais été exposée au public, représente une chute d’eau inspirée des cascades de Tivoli, près de Rome.
Elle témoigne de la fascination de l’artiste pour l’Italie, pays où il n’eut pourtant jamais l’occasion de se rendre.

À la faveur de la redécouverte exceptionnelle de La Chute d’eau, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes étudiera pour la première fois les rêveries italiennes qui traversent l’oeuvre d’Antoine Watteau. L’exposition qu’il propose, imaginée par le grand spécialiste américain d’Antoine Watteau, Martin Eidelberg, permettra de souligner les emprunts que le maître fit tout au long de sa carrière au modèle italien.

Les peintres vénitiens du XVIème siècle constituèrent pour l’artiste une source importante d’inspiration, qui vint conforter l’attention qu’il portait aux œuvres réalisées à Rome par ses contemporains et immédiats prédécesseurs.

Autour d’un ensemble de peintures et de dessins d’Antoine Watteau, des œuvres des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles montreront comment ce peintre des songes puisa dans la culture artistique européenne pour créer des œuvres qui ouvriront la voie à une nouvelle école de paysage.

Dans le sillage d’Antoine Watteau, les peintres français du siècle des Lumières, au premier rang desquels Nicolas Vleughels, puis Charles Joseph Natoire, François Boucher, Honoré Fragonard et Hubert Robert, se montrèrent captivés par la douceur des sites italiens.

À partir des rêveries italiennes d’Antoine Watteau, l’exposition valenciennoise éclairera ainsi sous un jour nouveau la fécondité d’un modèle artistique qui, bien au-delà d’une iconographie séduisante, mena à l’éclosion du Romantisme.

Adresse

Musée des Beaux-Arts de Valenciennes
Boulevard Watteau
59300 Valenciennes

A Voir

A proximité