"Roy Lichtenstein" au Centre Pompidou à Paris

Du 03 juillet 2013 au 04 novembre 2013
  • M-Maybe [P-Peut-être], 1965 Huile et Magna sur toile 152,4 x 152,4 cm Museum Ludwig, Cologne Schenkung Ludwig

    M-Maybe [P-Peut-être], 1965 Huile et Magna sur toile 152,4 x 152,4 cm Museum Ludwig, Cologne Schenkung Ludwig

    © Estate of Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2013

  • Sunrise [Lever de soleil], 1965 Huile et Magna sur toile 91,4 x 172,7 cm Collection particulière

    Sunrise [Lever de soleil], 1965 Huile et Magna sur toile 91,4 x 172,7 cm Collection particulière

    © Estate of Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2013

  • Whaam!, 1963 Huile et Magna sur toile Deux panneaux : 172,7 x 203,2 cm chacun Tate Purchased 1966

    Whaam!, 1963 Huile et Magna sur toile Deux panneaux : 172,7 x 203,2 cm chacun Tate Purchased 1966

    © Estate of Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2013

  • Roy Lichtenstein dans son atelier de Southampton

    Roy Lichtenstein dans son atelier de Southampton

    © Estate of Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2013

"Roy Lichtenstein" au Centre Pompidou à Paris 75191 Paris fr

À travers une sélection exceptionnelle de plus d’une centaine d’oeuvres majeures, le Centre Pompidou présente la première rétrospective complète de l’oeuvre de Roy Lichtenstein (1923-1997) en France.

Cette exposition invite le visiteur à poser un nouveau regard sur cette figure emblématique du pop art américain en allant, précisément, « au-delà du pop », et à découvrir en Lichtenstein l’un des premiers artistes postmodernes. De ses premières oeuvres iconiques inspirées par les comics et la culture populaire des années 1960 aux travaux dialoguant avec les grands maîtres de la peinture moderne ou avec l’art classique, ce parcours éclaire les moments forts de la carrière d’un artiste phare de la seconde moitié du 20e siècle.

Peintre pop, Roy Lichtenstein est aussi un véritable expérimentateur de matériaux, un inventeur d’icônes mais aussi de codes picturaux brouillant les lignes de partage entre figuration et abstraction, entre picturalité et objet tridimensionnel. Sa pratique précoce de la sculpture et de la céramique, ainsi que sa passion pour l’estampe, nourrissent et prolongent constamment son travail de peintre. Amateur érudit d’art moderne, fasciné notamment par Picasso, Matisse, Léger – qu’il cite à diverses reprises dans ses oeuvres –, Lichtenstein renoue, à la fin de sa vie, avec les genres traditionnels de la peinture classique : le nu, la nature morte, le paysage.

La force de l’art de Lichtenstein, c’est aussi cette distance amusée, critique, mais jamais cynique qui lui est propre et qui le caractérise tout au long de sa carrière. Un aspect que l’exposition invite  également à redécouvrir.

La présence renforcée de sculptures et de gravures distingue la présentation parisienne de celles de l’Art Institute de Chicago, de la National Gallery de Washington et de la Tate Modern de Londres.

L’exposition proposée au Centre Pompidou dévoile l’exceptionnelle inventivité technique et artistique de Lichtenstein à travers un corpus d’oeuvres pour la plupart encore jamais montrées en France.

Horaires

Exposition ouverte tous les jours de 11h à 21h, sauf le mardi.

Tarifs

  • 11 à 13€, selon période
  • tarif réduit : 9 à 10€
  • Valable le jour même pour le Musée national d’art moderne et l’ensemble des expositions
  • Accès gratuit pour les adhérents du Centre Pompidou (porteurs du laissez-passer annuel)

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A Voir

Agenda

A proximité