"Van Gogh / Artaud, Le suicidé de la société"

Du 11 mars 2014 au 06 juillet 2014
  • Van Gogh, Artaud Le suicidé de la société au Musée d'Orsay à Paris

    Van Gogh, Artaud Le suicidé de la société au Musée d'Orsay à Paris

"Van Gogh / Artaud, Le suicidé de la société" 1 Rue de la Légion d'Honneur 75007 Paris fr

L’exposition Van Gogh/Artaud, Le suicidé de la société centrée sur l’analyse de l’oeuvre de Van Gogh par Antonin Artaud, comprend une quarantaine de tableaux, un choix de dessins et de lettres de Van Gogh ainsi que des dessins d'Artaud et des photographies le représentant à l’époque de la rédaction de Van Gogh Le suicidé de la société.

Quelques jours avant l'ouverture de la rétrospective Vincent van Gogh organisée au musée de l'Orangerie à Paris, de janvier à mars 1947, le galeriste Pierre Loeb suggère à Artaud d'écrire un texte sur le peintre, pensant qu'un écrivain qui avait été interné pendant neuf ans dans un asile psychiatrique était le mieux placé pour comprendre l'oeuvre d'un artiste considéré comme fou. La publication dans la presse d’extraits d’un livre du Dr Beer, Du Démon de Van Gogh, sert de détonateur.

Artaud, outré par l’analyse du psychiatre, commence sa rédaction sous le coup de la colère à la fin du mois de janvier 1947. Contestant la thèse soutenue par Beer, il s'insurge contre le jugement porté par la société moderne sur la santé mentale de Van Gogh. En voulant l’empêcher d'émettre « d'insupportables vérités », écrit-il, ceux que sa peinture dérangeait le poussèrent au suicide.

Pour étayer sa thèse, il s'appuie sur les tableaux de Van Gogh découverts à l'occasion de deux brèves visites et précise ses souvenirs en consultant deux livres abondamment illustrés et en écoutant la lecture par Paule Thévenin des lettres du peintre à son frère Theo.

Horaires

Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi jusqu’à 21h45.

Tarifs

  • tarif unique : 11 €
  • tarif réduit : 8,50 €

A Voir

Agenda

A proximité