Randonner en famille autour des lacs

Par Philippe Bardiau | Publié le : 18 mai 2011
  • Le mont Bégo, (2872 m), avec un des lacs jumeaux à Fontanalbe

    Le mont Bégo, (2872 m), avec un des lacs jumeaux à Fontanalbe

    © Parc national du Mercantour / CEVASCO Jean-Marie

  • Cirque de Gavarnie

    Cirque de Gavarnie

    © Dominique VIET - CRT Midi-Pyrénées

Randonner en famille autour des lacs

On connaît les beaux rivages des grands lacs alpins de vallée (Annecy, Le Bourget, Serre-Ponçon) mais faire une pause casse-croûte au bord d'un charmant petit lac dans l'alpage reste l'objectif favori de la randonnée en famille. Au bout d'une à deux heures de montée, soit 300 à 600 mètres de dénivelé, sur un sentier bien tracé : une journée "plaisir" à partager en pleine montagne.

Cette thématique exclut les massifs préalpins, dont la géologie calcaire fait que l'eau de pluie ruisselle et s'enfonce dans le socle rocheux pour creuser gouffres et grottes : autre sujet attractif de visite.

 Dans les Alpes

  • Lac d'Allos, dans le Mercantour

Perché à 2.230 m d'altitude, au cœur du Parc national du Mercantour, (Alpes-de-Haute-Provence) ce superbe lac d'altitude est dominé par le Mont Pelat (3.052 mètres) et illustre un remarquable écosystème (flore et faune de montagne). Il se montre très facile d'accès, par le Val d'Allos. Il alimente un torrent affluent du Verdon, rivière qui transperce toutes les Alpes méridionales avec son "grand canyon".

  • Lacs du Valgaudemar, dans les Hautes-Alpes

Cette vallée très sauvage entaille profondément le sud du massif des Ecrins. Elle mène à quelques villages isolés et ouvre la porte à de nombreuses randonnées et courses d'alpinisme méconnues. Le lac "miniature" du Lauzon (2.000 m) compte parmi les balades plus faciles, au départ du refuge-hôtel du Gioberney. Grandes parois rocheuses et cascades spectaculaires composent un décor quasi "himalayen". Autre objectif motivant, après une ascension plus longue et ardue : les lacs de Pétarel.

  • Lac Blanc, à Chamonix

Très photogénique, niché au creux du massif des Aiguilles Rouges, à 2.350 m, ce lac Blanc offre un belvédère exceptionnel sur le massif du Mont-Blanc, juste en face. Le site est classé en "réserve naturelle" (gérée par l'organisme Asters) et se révèle très fréquenté mais absolument incontournable.

  • Les 7 Laux, dans le massif de Belledonne

Laux veut dire lac, selon la tradition locale. Cette collection de 7 lacs promet une belle escapade au coeur d'un massif de Belledonne méconnu, entre Grenoble et l'Oisans (Isère).

  • Lacs de la Vanoise, en Savoie

Le premier parc national français de l'histoire (créé en 1963) couvre un vaste massif, territoire privilégié de milliers de chamois et bouquetins. Le randonneur averti est quasiment sûr de croiser une harde de ces sympathiques "acrobates", à faible distance (mais attention à ne pas les déranger), en prenant la direction d'un des 100 lacs recensés en Vanoise. Les principaux accès de randonnée sont Aussois ou Termignon (côté Maurienne), Pralognan (côté Tarentaise) et Rosuel /Peisey-Nancroix. L'un des nombreux et sympathiques refuges s'appelle "Entre-le-lac" (près des lacs de Plan Richard), ce qui veut tout dire.

  • Lac d'Anterne

Situé dans le massif Arve-Giffre (rebaptisé "Grand Massif" version stations de ski), ce lac agrémente un superbe décor d'alpage et de crêtes rocheuses (réserve naturelle), au nord du Pays du Mont-Blanc. Situé à 2.060 m d'altitude "seulement", il nécessite cependant une marche d'approche assez longue et pentue (3 heures d'ascension trajet aller) car le sentier démarre assez bas (Sixt-Fer-à-cheval). Mais la récompense est à la hauteur.

Dans les Pyrénées

  • Lac de Gaube Parc des Pyrénées

Perché à 1.700 m d'altitude, sous la tutelle du Pic du Vignemale (point culminant du massif, côté français, avec ses 3.298 m), ce beau et grand lac de montagne est accessible par télésiège mais il mérite bien de faire un effort, en marchant. Le site d'accès au lac de Gaube est en soi une merveille : il s'agit du Pont d'Espagne, en amont de Cauterets.

  • Les lacs du massif de Néouvielle

Accessible par deux versants (la vallée d'Aure à l'est, la vallée de Barèges à l'ouest), ce superbe morceau des Pyrénées est classé en réserve naturelle et recèle tout un chapelet de jolis lacs, naturels ou de barrage. A chaque palier d'altitude, le sien. Depuis Saint-Lary et Espiaube (vallée d'Aure), on aborde le lac de l'Oule. A partir de Barèges, on accède d'abord au lac de Glère jusqu'au plus haut (2600 m) le précieux lac Bleu.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées