« À la Bordelaise » : entre terroir et Atlantique

  • Terrasse de restaurant à St Emilion

    © Atout France/Michel Angot

    Terrasse de restaurant à St Emilion

    © Atout France/Michel Angot

  • © Sturia

    © Sturia

  • © La Toque Cuivrée

    © La Toque Cuivrée

« À la Bordelaise » : entre terroir et Atlantique 33000 Bordeaux fr

L'océan atlantique est cette pourvoyeuse de trésors qui se retrouvent dans les assiettes bordelaises. Caviar et fruits de mer concoctés « À la Bordelaise » : des recettes qui ne manqueront pas de ravir vos papilles.

 De l’esturgeon sauvage qui était prélevé à outrance dans l’estuaire de la Gironde à partir des années 1920, à l’esturgeon d’élevage élevé dorénavant durant de longues années dans les esturgeonnières de Gironde et du Bassin d’Arcachon, l’histoire du caviar régional donne encore plus de saveur à celui que l’on appelle aussi l’or noir d’Aquitaine.

Cette région est aujourd’hui redevenue la première région productrice de caviar en Europe. Pionnière dans l'élevage des esturgeons en France, la société Sturgeon, créée près de Bordeaux, est le premier producteur français de caviar. Elle produit et vend à l'international environ 12 tonnes de caviar chaque année, contribuant ainsi au rayonnement de la gastronomie française.

Quelques spécialités culinaires agréables à déguster

De la "fameuse entrecôte aux écrevisses" en passant par les cèpes ou les escargots, les produits locaux s’accommodent "à la bordelaise", du nom de cette sauce à base de vin rouge et d’échalotes. La "lamproie à la bordelaise" est emblématique de ces spécialités : pêché dans l’estuaire de la Gironde, ce poisson migrateur est cuisiné avec du vin du Médoc, des poireaux et un bouquet garni. De mi-février à fin mai, découvrez ce plat chez Fernand, bistro dont la terrasse donne sur les quais de Bordeaux inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. Pour le désert, le cannelé est un petit gâteau de forme cylindrique au délicieux parfum sucré de vanille caramélisée relevée au rhum.

 

 

A proximité