Art Déco : Des lieux culturels toujours imposants

  • Palais de Chaillot

    Palais de Chaillot

    © CAPA Nicolas Borel

  • Cité de l'Architecture et du Patrimoine

    Cité de l'Architecture et du Patrimoine

    © Paris Tourist Office - Marc Bertrand

  • Palais de la Porte Dorée

    Palais de la Porte Dorée

    © Paris Tourist Office -Daniel Thierry

  • Cité nationale de l'histoire de l'immigration

    Cité nationale de l'histoire de l'immigration

    © Paris Tourist Office - Marc Bertrand

  • Palais de Tokyo

    Palais de Tokyo

    © Paris Tourist Office - Amélie Dupont

Art Déco : Des lieux culturels toujours imposants Quai de l'Hôtel de ville 75004 Paris fr

L’Art déco, ce sont d’abord… des arts décoratifs ! C’est donc de l’architecture et du design. À Paris, trois véritables palais culturels ont été construits dans les années 1930. Et leur contenu est aussi exceptionnel que leur sublime contenant.

Le style Art déco tire son nom de l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes qui s’est tenue à Paris d’avril à octobre 1925. Contrairement à l’Art nouveau, qui choisit les arabesques et les formes végétales et organiques, l’Art déco est celui de la raison, de la symétrie et du classicisme. Aux moulures et aux fantaisies, il préfère l’aspect fonctionnel des meubles et des bâtiments et garde un esprit très dynamique. La France d’après-guerre repart de plus belle. Ce regain économique permet aux artistes décorateurs et aux architectes Art déco de reconstruire les quartiers détruits de Paris et de sa région.

C’est autour de la Tour Eiffel et de la Porte Dorée que poussent de nouveaux lieux culturels : le musée des Colonies, le Palais des musées d’Art moderne (qui abrite désormais le Palais de Tokyo et le Musée d’art moderne) et le Palais de Chaillot. Trois bâtiments à la fois massifs, spacieux et aux riches décorations, conçus à l’occasion des plus prestigieuses expositions internationales de l’époque : l’Exposition coloniale de 1931 et celle des arts et des techniques dans la vie moderne de 1937. Aujourd’hui encore, ces lieux magistraux abritent des trésors d’art multiculturel, toujours ouverts sur le monde.

Le Palais de Tokyo est toujours plus gigantesque : ces dix dernières années, sa superficie s’est étendue de 8 000 à 22 000 m2 de superficie. Il a été construit dans un style sobre et puissant : deux ailes symétriques, un grand péristyle, un miroir d’eau, une immense terrasse, un escalier monumental et un autre bas-relief d’Alfred Janniot. A l’intérieur, vous trouverez tout ce que la création en art contemporain fait de plus étonnant et de pointu.

Juste à côté, le palais de Chaillot reste le monument majeur des années 1930 à Paris. Surplombant les splendides jardins du Trocadéro, ses deux pavillons de style néo-classique dominent la vue sur la Tour Eiffel et le Champs-de-Mars. La décoration intérieure, effectuée par 71 peintres et sculpteurs, présente une large palette de toutes les tendances de l’art déco. Aujourd’hui, le palais accueille la Cité de l’architecture et du patrimoine dans son aile Paris, le musée de l’Homme dans l’aile Passy (fermé pour rénovation jusqu’en 2015), ainsi qu’un théâtre national des plus prestigieux, le Théâtre national de Chaillot.

Plus loin, vers Bercy et le bois de Vincennes, le palais de la Porte Dorée, seul vestige l’Exposition coloniale de 1931, est lui aussi monumental : 16 000 m2, une façade en bas relief d’Alfred Janniot de plus de 1 000 m2 et un aquarium tropical. Vous y découvrirez le Musée de l’histoire de l’immigration, qui pose un regard nouveau sur l’histoire de France.

En lien avec

A Voir

Agenda

A proximité