L'Art de la Renaissance

L'Art de la Renaissance

XV°-XVI°


Renouveau intellectuel, l'art de la Renaissance nous vient sans aucun doute d'Italie, au XV° et au XVI° siècle.

Après le Moyen Age, l'essor artistique retrouve les thèmes de l'Antique. La Renaissance se veut plus humaniste et s'exprime dans l' architecture des châteaux, notamment des bords de la Loire, la poésie, le mobilier, les tableaux et les fresques.

Le mécénat des grands princes français et le commerce de la bourgeoisie favorisent les échanges des artistes avec l'Italie. Florence, Venise et Milan contribuent à l'éclosion des artistes. Les sculpteurs N. et G. Pisano, les peintres du Trecento à Rome et les œuvres du Cimabue et du Giotto ouvrent la voie aux artistes du Quattrocento italien : Donatello, Masaccio, Brunelleschi, della Robbia, della Francesca, Boticelli, Pisanello, Mantegna, Bellini, Giorgione, parmi les plus grands. Les mécènes italiens ont pour noms Les Medicis à Florence, les Sforza à Milan. Bramante, Vinci, Michel-Ange et Raphaël font ainsi entrer la Renaissance vers sa période classique. L'influence flamande avec Van der Weyden et J. Bosch, germanique avec A. Dürer, L. Cranach et M. Grünewald se fait également sentir.

Ce sont les guerres des Français en Italie menées par Charles VIII, Louis XII et François Ier qui ouvriront les portes de la France à cette nouvelle connaissance des arts. Les aristocrates et les rois font mander les premiers maîtres dans le Val Loire, à Blois et à Chambord (1519). En 1516, Léonard de Vinci finit ses derniers jours près d'Amboise, laissant plusieurs de ses tableaux, dont La Joconde et ouvrant l'Italie aux collections de la Couronne.