Château de Villerouge-Termenès, château de Termes et château d'Arques

  • Château cathare de Villerouge Termenès.

    Château cathare de Villerouge Termenès.

    © ATOUT FRANCE/R-Cast

Château de Villerouge-Termenès, château de Termes et château d'Arques aude fr


 


Château de Villerouge-Termenès


Château situé au coeur du village médiéval à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de la ville de Carcassonne, Villerouge-Termenès est la porte méditerranéenne des Hautes Corbières.


Le château de Villerouge-Termenès fait figure d'exception parmi la plupart des châteaux cathares. En effet, celui-ci n'a pas été bâti sur une hauteur, mais tout simplement au centre du village, l'un des plus beaux des Corbières. Le château était au XIIe siècle la propriété des puissants archevêques de Narbonne. En 1210 il tombe aux mains de Simon de Montfort. Il est surtout connu pour avoir été le théâtre de la mise à mort sur le bûcher du dernier parfait cathare connu Guillaume Belibaste en 1321.


Aujourd'hui entièrement restauré, le château de Villerouge est bel et bien un exemple d'architecture militaire des XIIe et XIIIe siècles.


DATES ET HEURES D'OUVERTURE :
Mars : tous les week-ends de 10h à 17h
Avril-mai-juin-septembre et du 1er au 15 octobre : 10h à 13h et de 14h à 18h
Du 16 octobre à mi-décembre  : uniquement le week-end de 10h à 17h
Juillet-août : tous les jours de 10h à 19h30


Château de Termes


Situé au cœur d'étendues sauvages sur un important promontoire rocheux, à une heure de route de Carcassonne, les vestiges du château de Termes, sont classés Monument Historique. C'est entre le Xe et le XIe siècle qu'apparaissent la dynastie des seigneurs de Termes, Ceux-ci domineront durant trois siècles le Centre du massif des Corbières. Ils comptent parmi les seigneurs les plus puissants de la région du Bas-Languedoc. En partie favorable au catharisme, les seigneurs de Termes compteront parmi les opposants à la croisade des Albigeois.


Le château fut réaménagé par le pouvoir royal français en 1228 . Durant quatre siècles, une garnison royale occupera le château. Suite à un manque d'entretien, le pouvoir choisit de détruire le château en 1650 ; ce qui sera fait quatre ans plus tard.
Tombé dans l'oubli, le château ne fût redécouvert qu'au XXe siècle. Il est classé Monument Historique depuis 1989.


Vous effectuez la visite du site au départ du charmant village. Ne manquez pas la visite de l'église villageoise, qui est ouverte aux horaires du château.


DATES ET HEURES D'OUVERTURE :
Fermé à partir de mi-décembre-janvier et février
Mars et de novembre à mi-décembre : 10h à 17h
Avril à juin, septembre et octobre : 10h à 18h
Juillet et août : 9h30 à 19h30


Château d'Arques


A une cinquantaine de kilomètres au sud de Carcassonne, entouré de nombreuses forêts, s'élève le château d'Arques au sommet d'une petite colline, isolé à quelques centaines de mètres du bourg.
C'est au XIIe siècle que la localité voit la famille d'Arques être dépossédée de cette seigneurie au profit de la puissante maison de Termes.


En 1217, Simon de Montfort, chef croisé aurait pris et incendié le château et le village d'Arques pour l'offrir à son lieutenant Pierre de Voisin. A la fin du XIIIe siècle, son fils Gilles de Voisin rebâtit le village, qualifié de « bastide ». Il commencera la construction du château actuel. Son propre fils acheva son édification vers 1311. Sous la révolution, le château fût vendu. Il subit alors quelques dommages. En 1887, il sera classé monument historique.


La visite du château se déroule en deux temps. Le billet donne accès à la fois au château et à la maison « Déodat Roché ». Déoda Roché fût le premier historien du catharisme (1877- 1978)
Profitez également de votre visite pour flâner dans les ruelles du village, bastide médiévale.


DATES ET HEURES D'OUVERTURE :
Fermé en janvier – février et de mi-novembre à fin décembre
Mars et d'octobre à mi-novembre de 10h30 à 12h30         
Avril à juin et septembre : 10h à 18h
Juillet – août : 9h30 à 19h30 


A Voir

A proximité