Christian Dior, un créateur avant-gardiste

  • Le tailleur Bar

    Le tailleur Bar

    © Christian Dior - DR

  • Le Musée Dior en Normandie

    Le Musée Dior en Normandie

    © istock_Falombini

Christian Dior, un créateur avant-gardiste

Dior est né de la volonté de son fondateur de redonner aux femmes le désir de prendre soin d’elles, de séduire et de s’affirmer. Le succès fut immense et Dior est devenue une marque icône à l’international.

Jeunesse

Né en 1905 à Granville, en Normandie, Christian Dior déménage à Paris en 1910 où il se lie d’amitié avec quelques artistes des Années Folles, notamment Jean Cocteau.
A la fin des années 20, il ouvre une galerie d’art où sera notamment exposée la toile surréaliste de Dali, La Persistance de la mémoire, appelée également Les Montres molles !

Doté d'un grand talent de dessinateur, il vend, en 1935, ses premiers dessins de robes et de chapeaux puis est embauché comme illustrateur. Il crée ensuite des costumes pour le cinéma et le théâtre et parvient à faire accepter certains de ses croquis à Nina Ricci, Balenciaga et Schiaparelli, avant d'être finalement embauché comme modéliste.

La maison et le style Dior

Ancien assistant de Pierre Balmain, Christian Dior fonde sa maison de couture en 1946 et ouvre une première boutique au 30, avenue Montaigne, une adresse aujourd'hui devenue mythique.

En février 1947, il présente sa première collection : Corolle. S’affranchissant des restrictions de la guerre, les modèles reviennent à une féminité nostalgique de la Belle Epoque. Taille cintrée, poitrine haute, épaules fines, jupes bouffantes et arrivant mi-mollet, l’avant-gardiste créateur donne naissance à un style nouveau et l’avenue Montaigne voit naître la femme rêvée par Christian Dior. Pour cette collection, il crée la femme-fleur, inspirée par le jardin de son enfance et par l’élégance de sa mère.

La ligne rencontre un franc succès auprès des critiques de mode de l’époque parmi lesquels la rédactrice en chef du Harper’s Bazaar, qui la surnomme : The New Look. Christian Dior redonne alors à la haute couture française son prestige international.

Au sommet de sa gloire après la collection « fuseau », Christian Dior décède en 1957.
Yves Saint Laurent reprend les rennes de la maison ; sa première collection est un véritable succès. Mais appelé par l'armée, il cède sa place à Marc Bohan, directeur artistique jusqu'en 1989, date d’arrivée de Gianfranco Ferré à la tête des collections femmes.

Au début des années 1990, la maison fait appel au couturier John Galliano comme directeur artistique de la ligne femme. En 1998, Victoire de Castellane fonde le département Haute Joaillerie. En 2000, Hedi Slimane est nommé directeur artistique des collections homme, nouvellement créées, puis du département de la parfumerie. Le trio révolutionne le monde de la mode. En 2012, le créateur belge Raf Simons est choisi par la maison Dior pour succéder à John Galliano.

Aujourd'hui, l’allure Dior peut se caractériser en trois mots : féminine, élégante, délicate.

Dans les créations phares de la maison, son ADN mode en quelque sorte, on trouve : le New Look, le tailleur Bar, le pied-de-poule, les nœuds.

Plus d'informations

Related videos

 
 

Vidéos affiliées