Les grands itinéraires de randonnée en France

  • © ATOUT FRANCE/Pierre Torset

Les grands itinéraires de randonnée en France

Les fameux GR (Grandes Randonnées) et autres parcours historiques de pèlerins traversent l'Europe entière. Ils prennent néanmoins tout leur sens en France, sillonnant des paysages d'exception placés sous le signe de thématiques à succès :

  • grande traversée des Alpes
  • chemins de Compostelle
  • sentier des Douaniers sur les côtes bretonnes
  • voyage sur les traces de l'écrivain-voyageur Stevenson dans les Cévennes.

Les Chemins de Compostelle, un patrimoine mondial

L'origine du périple remonte au Xe siècle. Son succès fera l'objet du premier récit descriptif médiéval "façon topo-guide" : le Codex Calixtinus !

Aujourd'hui, le plus convoité des 4 parcours français vers Saint-Jacques de Compostelle reste la Via Podensis, reliant Genève au col de Roncevaux (Pays Basque) en passant par le Puy-en-Velay, Conques, Figeac. Elle est complétée par le GR 65 (voir lien ci-contre).

Le chemin de Stevenson

Le GR 70 traverse les Cévennes. À l'origine, l'écrivain-aventurier écossais Robert-Louis Stevenson traversa à pied - avec un âne de bât pour seul compagnon - un bout d'Auvergne et surtout les Cévennes, vers le sud, soit 252 km en 12 jours !

Ce périple au pays des Camisards (des protestants rebelles vers 1700, suite à la révocation de l'Edit de Nantes par Louis XIV), entre le Puy-en-Velay et Alès, franchit notamment les crêtes du mont-Lozère (à 1699 m d'altitude).

En montagne

La Grande traversée des Alpes françaises par le GR 5

Le GR 5 relie la Belgique à la Méditerranée, par les Vosges et le Jura...puis le cœur des Alpes. Il parcourt les massifs emblématiques entre alpages et moraines glaciaires, à parfois plus de 3.000 mètres !

Cet axe montagnard du GR 5 vient d'être également prolongé par la création d'une traversée de l'arc alpin baptisée Via Alpina.

Le GR 5 des Alpes françaises relie donc le lac Léman à la Méditerranée, les environs d'Evian à Nice, en explorant les massifs :

  • du Mont-Blanc
  • de la Vanoise
  • des Ecrins
  • du Queyras 
  • du Mercantour.

Le périple est rarement effectué dans sa continuité (15 à 20 étapes de 20 km environ) mais les randonneurs arpentent forcément, par bribes, ces magnifiques sentiers de haute montagne.

Le TMB, alias Tour du Mont-Blanc

Ce circuit en boucle promet une dizaine de jours de randonnée sans pareille. En passant par l'Italie et la Suisse, vue imprenable garantie sur les différents versants du massif le plus haut d'Europe !
Les sentiers à flanc de versant (dits "en balcon") permettent d'admirer et frôler des sommets et des glaciers impressionnants.

La traversée des Pyrénées par le GR 10

La chaîne pyrénéenne s'étire sur près de 400 km entre Atlantique et Méditerranée, offrant de multiples ambiances : collines vertes du Pays Basque, cimes farouches du Pic d'Ossau ou du Vignemale, falaises du cirque de Gavarnie, lacs et plateaux de l'Ariège ou du mont Canigou, version catalane.

Au pays des (rares) ours et de l'izard (cousin du chamois), toute randonnée promet surtout la rencontre avec des paysages et des personnages hauts en couleurs !

La traversée de la Corse par le GR 20

Le GR 20 emprunte des itinéraires très sauvages de Calenzana (en surplomb de Calvi) à Conca (en amont de Porto-Vecchio), en franchissant des cimes à plus de 2 500 mètres d'altitude (massif du Cinto, massif du Renonso, aiguilles de Bavella...).

Une diagonale exceptionnelle entre forêt alpestre et maquis méditerranéen. Les quelques vingt (et longues) étapes sont ponctuées de refuges (bivouac interdit) mais l'enjeu vaut bien quelques efforts : ce  parcours est exigeant physiquement et techniquement.