Le lagon de Nouvelle-Calédonie inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité

  • Le lagon calédonien

    Le lagon calédonien

    © Martial Dosdane Province Sud

Le lagon de Nouvelle-Calédonie inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité nc

Avec une superficie totale de 24 000 km², le lagon de Nouvelle-Calédonie est le plus grand lagon au monde et possède la singularité d'être soumis à des courants marins variés - chauds comme froids - créant des milieux aquatiques aux multiples visages au cœur de l'océan Pacifique.

Depuis 2008, 15 000 km² du lagon calédonien sont inscrits au Patrimoine mondial de l'Humanité par l’UNESCO.

La diversité de ses récifs en fait un spot d'observation de la vie sous-marine inégalable.
Récifs de barrière, récifs de pleine eau, îlots coralliens et atolls, sont autant d'écosystèmes différents qui abritent des milliers de poissons et d'espèces endémiques comme le nautile calédonien.

Sous haute surveillance, ce paradis marin se fait site de pontes de tortues, zone de reproduction des oiseaux marins, lieu de passage pour les mises bas des baleines à bosses, mais aussi zone de densité exceptionnelle de poissons Napoléon, de perroquets à bosse, de raies Manta, de dugongs…

Depuis avril 2014, la Nouvelle-Calédonie abrite la plus vaste aire marine protégée de France et l’une des plus importantes au monde.

Le nouveau parc naturel de la mer de Corail recouvre plus de 1,3 millions de km², l’objectif étant de protéger l’environnement marin en contribuant au développement durable des activités marines.