L’authenticité à la guadeloupéenne

  • Portrait sourire de femme antillaise

    Portrait sourire de femme antillaise

    © Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe / Jean-Marc Lecerf - www.oceandimagesit / Anders Nielsen

  • Confiseries

    Confiseries

    © Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe / Jean-Marc Lecerf - www.oceandimagesit / Anders Nielsen

  • Musiciens carnaval

    Musiciens carnaval

    © Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe / Jean-Marc Lecerf - www.oceandimagesit / Anders Nielsen

  • Poissonnier

    Poissonnier

    © Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe / Jean-Marc Lecerf - www.oceandimagesit / Anders Nielsen

L’authenticité à la guadeloupéenne gp

Diversité ethnique

Les Îles de Guadeloupe se rassemblent autour des richesses de leur diversité ethnique qui dessinent leur folklore, leur langage, leur musique et leurs croyances. Terre sous influences - Africaine, Européenne, Indienne, Américaine et Orientale - l’archipel de la Guadeloupe est détentrice d’une identité multiple, d’où ressurgissent alors rites indiens, mémoire africaine ou encore quadrille des colons du XVIIème siècle.

"Esprit Culturel"

Initiez-vous à « l’Esprit Culturel » des guadeloupéens en assistant au spectacle folklorique des pêcheurs rentrant au port par exemple. La culture s’apprécie dans la vie de tous les jours, mais aussi à travers la visite des musées de l’archipel, lors d’une balade au Parc Archéologique de Trois-Rivières ou à travers un circuit combiné d’îles autour des fortifications guadeloupéennes.

Au rythme du zouk

Les musiques et danses accompagnent la vie des guadeloupéens à chaque instant.
La biguine, musique traditionnelle et danse aux origines multiples, fait partie de la culture guadeloupéenne.
Le Zouk, qui signifie « la fête » et qui est née en Guadeloupe, est une musique et une danse popularisée par le groupe Kassav, dans les années 80.

Les fêtes patronales et traditionnelles

Les fêtes patronales et traditionnelles sont intimement liées à la vie des guadeloupéens. Les pitts à coq, les lewoz, les fêtes des différentes communes, les chantés nwel, les concours de boeufs tirants… sont autant d’occasion de se retrouver.
Le Carnaval, évènement emblématique de cette culture, débute le premier dimanche de janvier et se termine le Mercredi des Cendres. Deux temps forts : le Lundi Gras (défilés en « pyjama » et défilés nocturnes) et le Mardi Gras (jour de grandes parades dignes des plus grands carnavals).

"Terres de saveurs"

Les Îles de Guadeloupe, « Terres de Saveurs », ont donné au monde des plats succulents où s’entremêlent fruits et légumes des Caraïbes et de l’Afrique, des épices venues d’Inde à découvrir sur les étals colorés des marchés (de jour comme de nuit), et le savoir-faire de l’Europe.
Reflets du métissage des Îles de Guadeloupe : accras, boudins créole, crabe farci, colombo de cabri, court bouillon de poisson, langouste grillée, gratin d’ignames, bokits, kassav’, etc. enchanteront vos palets.
Les gourmets et gourmands prendront plaisir à goûter à la chair sucrée de mangues Julie ou celle du melon, et complèteront cette note sucrée par un délicieux café bonifieur cueilli au Domaine de l’Habitation de la Grivelière à Vieux-Habitants et d’une « tulipe » de rhum vieux de plus de 4 ans d’âge, des rhums Damoiseau médaillés d’Or au Concours Agricole de France en 2011. Sec, décollage, feu…

Rhum et Ti-punch

Boisson nationale par excellence, le rhum guadeloupéen est à découvrir dans les 9 distilleries qui proposent visites et dégustations. Le Ti-punch (Citron - Rhum - Sucre), apéritif local, est ainsi un art de vivre ! Marie-Galante, avec trois distilleries, est reine pour la fabrication artisanale de rhum agricole.