Les légendes du golf français

  • © Atout France/Phovoir

Les légendes du golf français

Vivre de sa passion, le rêve de nombreux golfeurs amateurs ! 

Pour obtenir une licence de professionnel et intégrer le circuit national, il est nécessaire de passer par le biais d’un tournoi de sélection organisé chaque année par la Fédération française de golf.
Beaucoup de prétendants pour peu d’élus ! Avec en ligne de mire le circuit mondial. Par ailleurs, le classement professionnel national est calculé selon le montant des gains engendrés lors des tournois.

Tour d’horizon des golfeurs français qui ont marqué l‘histoire de ce sport.

Arnaud Massy

(né le 6 juillet 1877 à Biarritz - décédé le 16 avril 1950 à Etretat)
Pionner du golf en France, Arnaud Massy est considéré par ses pairs d’hier et d’aujourd’hui comme le plus grand joueur français de l'histoire. Sa carrière débute réellement en 1906 lorsqu’il remporte le premier championnat international de France Omnium. Il s’y impose à trois autres reprises, l’année suivante, en 1911 et 1925.

En 1907, il est le premier Européen non britannique à remporter l'Open britannique et reste à ce jour le seul vainqueur français de ce tournoi. Il s’impose en outre à l’Open de Belgique en 1910, à l’Open d’Espagne en 1912 et contribue en 1913 à la victoire française lors des premières rencontres franco-américaines.

Après la Grande Guerre et les années de gloire, Arnaud Massy a des difficultés pour trouver un club d'attache. Au début des années 1930 il se retire au Maroc. Malade, il rentre en France et décède quelques semaines plus tard, le 16 avril 1950, à Etretat.

Jean Garaïalde

(né le 2 octobre 1934 à Ciboure)
Meilleur golfeur européen en 1969 et 1970, Jean Garaïalde participe à sa première compétition professionnelle en 1950, alors qu’il n’a pas encore 16 ans. Il remporte sa première épreuve professionnelle, l’Omnium de Saint-Jean-de-Luz, l’année suivante et se rend pour la première fois en 1954 à Montréal pour la Coupe du Monde de golf. Il y participera 25 fois dans sa carrière. En 1957, il s’impose dans le premier des 17 Omniums de France qu’il remportera.

Ce n’est que plusieurs années plus tard que son talent éclate aux yeux du monde. Champion de France professionnel en 1968 pour la première des 12 fois, il remporte en 1969 les Opens de France, d’Allemagne, d’Espagne, de Suède et du Maroc. L’année suivante il s’impose à nouveau à l’Open de Suède ainsi qu’en Allemagne, et termine l’année 1970 à la 6e place mondiale.

A 53 ans, en 1987, 31 ans après sa première victoire, il remporte son dernier Omnium de France. Sa fin de carrière est marquée par une dernière grande victoire internationale en Suisse, lors de l’Open Léman Seniors 1992.

Jean Van de Velde

(né le 29 mai 1966 à Mont-de-Marsan)
Champion de France amateur en 1986, sa carrière professionnelle débute en 1987. En 1993 à Rome, il gagne son premier tournoi sur le circuit européen et devient champion de France professionnel en 1998. C’est l’année suivante, lors du British Open 1999, que la reconnaissance médiatique de Jean Van de Velde intervient.

Sorti des qualifications, il prend la deuxième place après avoir dominé le classement jusqu’au dernier trou. Grâce à cet excellent résultat, il obtient la même saison une première sélection pour la Ryder Cup 1999 et devient ainsi le premier français à y participer.

Après des années perturbées par des blessures, il renoue avec la victoire en 2006 en s’imposant sur le circuit européen à l'Open de Madère. L’ancien n°1 français de golf est aujourd’hui ambassadeur de la candidature française à l'organisation de la Ryder Cup 2016.

Karine Icher 

(née le 26 janvier 1979 à Châteauroux)
Karine Icher entame sa carrière professionnelle en 2001 sur le circuit européen. Elle remporte dès sa première année deux tournois, les Palmerston Ladies German Open et Mexx Sport Open. Elle confirme rapidement en s’imposant en 2002 à l’Open d’Espagne et sur la Solheim Cup avec l’équipe européenne, puis au Catalonia Ladies Masters à deux reprises en 2004 et 2005.

En 2005, elle quitte le circuit européen pour rejoindre la LPGA (circuit féminin américain) et termine dans les 30 premières du classement de fin de saison. Basée à Orlando, en Floride, Karine Icher vit depuis à temps plein aux Etats-Unis. Elle est actuellement au sommet de la hiérarchie nationale.

Grégory Bourdy

(né le 25 avril 1982 à Bordeaux)
Grégory Bourdy est passé professionnel en 2003. Il intègre le circuit européen en 2004, dès sa deuxième année en tant que professionnel. En 2006, Grégory Bourdy participe à son premier tournoi du circuit mondial, le WGC American Express Championship. 

2007 est l’année de la consécration. Pour la première fois, il participe au HSBC Champions, ainsi qu’au British Open. Il clôture sa saison par une première victoire sur le tour européen au Mallorca Classic et une 39e place européenne.

Il confirme son potentiel dès l’année suivante en participant pour la seconde année au HSBC Champions avant de s’imposer à l’Open du Portugal. En 2009 il remporte l’UBS Hong Kong Open. En 2010, il arrive en 6ème position de l'Open de France.

Victor Dubuisson

(né le 22 avril 1990 à Cannes)
Voici assurément la nouvelle star du golf français ! Le plus précoce aussi : En 2005, il est à 15 ans, le plus jeune joueur à participer à un tournoi du Tour Européen, terminant 141e (+12) à l'Open de France.

Au chapitre des résultats, Dubuisson, passé pro en 2010, est aujourd'hui considéré comme l'un des 10 meilleures golfeurs de la planète.

En témoigne sa 7e place à au tournoi de l' US PGA  (épreuve de golf professionnel américain) en 2014 aux États-Unis et son classemement (9e) en Angleterre pour l'Open britanique.