Les parfums de France

Les parfums de France fr

Entre le Paris des créateurs de senteurs prestigieuses et Grasse, la capitale historique des fleurs et des professionnels du "nez" sur la Côte d'Azur, la France possède les plus belles références de la filière "parfumerie", dont la Maison Guerlain. A redécouvrir...


Les plus délicates fragrances envoûtent les esprits depuis l'Antiquité et tout autour de la Méditerranée. L'usage du parfum est encore préféré à celui du savon au XVIII ème siècle !

Hormis Cologne en Allemagne, célèbre pour l'invention d'une eau odorante, c'est notamment sur les côteaux azuréens de Grasse, dominant la baie de Cannes, que se développent les techniques pour obtenir des extraits de parfum "pur", par distillation à la vapeur d'eau ou grâce à l'alcool comme excipient.
Douée par son climat, la ville récolte à l'époque à grandes brassées les fleurs odorantes : roses, lavandes, jasmins, etc.

Aujourd'hui, les processus ont bien sûr évolué et les millions de fleurs nécessaires sont surtout importées mais les meilleurs "nez" - les professionnels qui composent les senteurs - ont toujours leurs repaires à Grasse et Paris. Ils travaillent à de subtils mélanges en jouant avec une collection de tubes remplis de liquides précieux, dit "orgue à parfums".

Entre les deux "capitales", on apprend ainsi que l'on classe les parfums en 7 familles olfactives (le fameux Chanel N°5 appartient par exemple aux Hespéridées). On apprend aussi que l'on utilise - outre les pétales de fleurs- d'autres matières végétales : fruits comme l'orange ou la vanille, des résines comme la myrrhe ou l'encens, et même des mousses, des herbes ou des racines comme la verveine ou le vétiver, des épices comme la canelle, et encore des écorces de bois.

On découvre encore que les parfums utilisent également des graisses et sécrétions animales comme le musc et la cire d'abeille !...

Visite des distilleries de Grasse
Fragonard, Galimard et Molinard (des noms qui riment curieusement !) sont des "fabriques" qui font visiter leur atelier aux méthodes modernes ou présentent un musée qui évoquent les techniques anciennes. D'autres entreprises locales spécialisées se sont converties aussi aux plantes aromatiques et à la chimie (très) fine pour l'agro-alimentaire mais restent des acteurs essentiels (et discrets) de l'industrie du parfum.

Fragonard
Fondé en 1782, l'entreprise a pris le nom d'un grand artiste-peintre en simple hommage. Elle présente aujourd'hui une visite d'atelier à Grasse mais aussi deux "lieux musées" à Paris : rue Scribe (près de l'Opéra Garnier) et boulevard des Capucines. 

Molinard
Parfumeur provençal depuis 1849, Molinard fait visiter ses coulisses à Grasse, et propose des formules "animation" pour groupes : réalisation d'une fragrance, jeux olfactifs avec "l'odorama", etc. Et tend une passerelle entre senteurs et saveurs avec l’Atelier Gourmand, autour des thèmes du café, du thé ou du chocolat.

Galimard
Ne pas confondre cette enseigne grassoise avec la célèbre maison d'édition littéraire parisienne, puisqu'il manque un "L" à son patronyme. Visite d'atelier et boutique...

Des références à Paris
Plusieurs acteurs du métier proposent des circuits touristiques autour du thème "parfum", qui ne se contentent pas de "faire les boutiques"...

Détour des sens
Sylvie Daumain vous guide pour un petit "voyage" dans le Paris(3 heures, 45 €) des parfurmeurs parisiens, ou pour une journée comprenant un déjeuner qui associe saveurs et senteurs chez l'Apicius, le restaurant raffiné de Jean-Pierre Vigato.

Cinquième sens>
Isabelle Ferrand et sa petite équipe crée des parfums pour les grandes marques depuis 20 ans et depuis son laboratoire discret installé à Compiègne, au nord de Paris ! Elle compte pourtant une adresse à Paris et à New-York. Elle propose au grand public une séance "d'initiation à la création", avec une version miniature et ludique de l'orgue du parfumeur : l'olfactorium...


... et l'emblématique Maison Guerlain

La marque Guerlain incarne pleinement l'esprit du parfum depuis 170 ans tout juste.

Pionnier de la création de fragrances, dès 1828, Guerlain représente aussi une saga familiale parisienne et un véritable patrimoine culturel, puisque cinq générations de créateurs ont composé plus de 600 parfums, dont les célèbres "Charade", "Parure", "Samsara", "Shalimar" ou "Instant" !

Le design des flacons fait aussi partie du prestige des parfums Guerlain ; il est souvent confié à des cristalliers de renom international ou à des artistes fidèles à l'entreprise.

La Maison Guerlain organise une fois par mois des ateliers "découverte" pour le grand public :une journée entière (180 € par personne, déjeuner compris, 10 participants au maximum) pour explorer l'univers du parfum, la boutique des Champs-Elysées mais aussi et surtout vous donner l'opportunité de composer "votre" parfum personnel ! A noter ; la version "apprenti" pour les enfants (35 €, à partir de 7 ans).
Renseignements et inscriptions: 01 45 62 52 57

Un pôle de compétences sur les senteurs, à Forcalquier

Bourg médiéval et charmant des Alpes de Haute-Provence, entre Luberon et vallée de la Durance, au milieu des lavandes, oliviers et collines couvertes de thym sauvage, Forcalquier est bien placé pour abriter un tout récent centre de formation professionnelle et de promotion "grand public" dans le cadre d'un pôle de compétitivité de l'industrie "aromatique" locale (L'Occitane ou Olivier et Cie sont par exemple nés à Manosque, tout proche).

Installé dans un monument historique (le couvent des Cordeliers), cet institut privé ambitionne de développer un centre de ressources sur le modèle de l'Université du Vin de Suze-la-Rousse. L'UESS - université européenne des senteurs et saveurs- propose déjà des conférences le dernier vendredi du mois, des ateliers pédagogiques pour enfants sur demande de collectivités, et une "semaine festive" sur ce thème (6 au 14 septembre 2008)... en attendant un futur espace muséographique.