Maîtres restaurateurs et label '' fait maison'' : qualité assurée

  • Xavier ISABAL*, restaurant  « Ithurria » à Aïnhoa (64)

    Xavier ISABAL*, restaurant « Ithurria » à Aïnhoa (64)

    © Laurent TEISSEIRE

  • Richard GASQUET, restaurant « Lou Cantoun » à Cestayrols (84)

    Richard GASQUET, restaurant « Lou Cantoun » à Cestayrols (84)

    © Laurent TEISSEIRE

  • Josy et Valérie BANDECCHI,  « restaurant Josy-Jo » à Cagnes/mer (06)

    Josy et Valérie BANDECCHI, « restaurant Josy-Jo » à Cagnes/mer (06)

    © Laurent TEISSEIRE

  • plaque officielle

    plaque officielle

    © Association Française des Maitres restaurateurs

  •  Association Française des Maitres restaurateurs

    Association Française des Maitres restaurateurs

    © Association Française des Maitres restaurateurs

Maîtres restaurateurs et label '' fait maison'' : qualité assurée fr
  • Maître-restaurateur ?

Le titre de maître-restaurateur récompense l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité.
Il est attribué par le préfet de département et c’est la seule distinction décernée par l’État dans le secteur de la restauration.

  • Les règles à respecter

Le maître-restaurateur doit obligatoirement servir une cuisine préparée sur place par un cuisinier à la compétence reconnue, à partir de produits acquis majoritairement frais.
Il garantit également la qualité du service et de l’accueil dans son restaurant, et bien évidemment le respect des normes d’hygiène en vigueur.

  • Comment trouver un maître-restaurateur ?

Le maître-restaurateur a le droit d’apposer la plaque officielle à l’entrée de son restaurant et d’utiliser le titre dans ses supports de communication.
Le titre se développe depuis 2007 et il y a maintenant au moins un maître-restaurateur par département métropolitain.

  • Le label "fait maison"

Depuis 2014, le "fait maison" complète la panoplie des labels de qualité des produits servis dans les restaurants. Il identifie les plats élaborés, sur place, par le cuisinier. Il permet ainsi de « distinguer la cuisine d'assemblage élaborée à partir de préparations industrielles, de la cuisine confectionnée à partir de produits bruts » selon le site d'information ministériel dédié à ce label (représenté par une petite maison -Voir photo).