Michel Troisgros, le regard tourné vers l’avenir

  • Michel Troisgros

    Michel Troisgros

    © Jérôme Aubanel

  • Michel Troisgros et son épouse Marie-Pierre

    Michel Troisgros et son épouse Marie-Pierre

    © Marie-Pierre Morel

  • Michel Troisgros en cuisine

    Michel Troisgros en cuisine

    © Marie-Pierre Morel

  • Salle à manger du restaurant Troisgros

    Salle à manger du restaurant Troisgros

    © Marie-Pierre Morel

Michel Troisgros, le regard tourné vers l’avenir fr

C’est à Roanne, à seulement 45 minutes de Lyon, que la famille Troisgros vous accueille depuis trois générations. Après une belle formation de dix ans autour du monde, Michel Troisgros et son épouse Marie-Pierre rejoignent Pierre en 1983, avant de reprendre les rênes de la maison en 1998. Dans sa cuisine, le chef combine à merveille les produits de nos régions et les saveurs modernes.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’entreprendre une carrière en cuisine ?

Notre maison a été fondée en 1930 par mon grand-père, puis mon père et mon oncle ont poursuivi l’histoire, se voyant décerner la 3è étoile du Guide Michelin en 1968. Après être né et avoir grandi dans la maison familiale, c’est tout naturellement  que j’ai repris le témoin, tout comme mes fils sont en train de le faire après moi.

Quelle est la philosophie de votre cuisine ?

En un mot : la simplicité. Je ne m’éloigne jamais de ce principe établi par mon grand-père. Ce qui n’empêche pas l’inattendu, le malicieux, que j’apporte grâce à des éléments périphériques tels que l’acidité du vinaigre, des agrumes ou encore du lait.

Quels sont vos plats « signature » ?

On me demande régulièrement la fameuse escalope de saumon à l’oseille, LE plat historique de la maison Troisgros. Pour ma part, mes plats « signature » sont avant tout des plats de saison. Au printemps, je pense notamment aux mousserons au foin avec un voile de lait caillé.

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Mes voyages, notamment au Japon, m’ont beaucoup inspiré. La cuisine japonaise m’a incité à dépouiller, à donner du sens à tous les éléments qui composent l’assiette. Par ma mère, j’ai également reçu en héritage les saveurs de la cuisine italienne.

Quelle place occupe la tradition dans votre cuisine ?

Le quotidien me rappelle la tradition avec des clients qui viennent chez nous depuis de nombreuses années. Mais je refuse de m’endormir sur cette tradition, je me concentre avant tout sur l’évolution de la maison Troisgros, en mouvement permanent.

Quel produit aimeriez-vous faire découvrir à une personne venant pour la première fois en France ?

Le bœuf de charolais. Charolles, la Mecque de cette race bovine, est située à 30 km de Roanne. Cette viande est réputée pour sa « jutosité », sa tendresse, son persillage.

Quels conseils donneriez-vous à un touriste pour une expérience gourmande réussie durant son séjour en France ?

Je lui conseillerais d’aller au marché ou aux halles. Il y croisera les meilleurs producteurs locaux et, depuis la terrasse d’un café, s’immergera dans la vie locale.

Parlez-nous de votre région

Le Roannais est une belle région, intacte car méconnue. Mes clients aiment sa diversité : ils peuvent découvrir les villages pittoresques des Gorges de la Loire, randonner dans les forêts classées des Monts du Forez ou encore admirer les églises romanes du Brionnais.

Adresse

Maison Troisgros
Place de la Gare
42300 ROANNE

Réservation

04 77 71 66 97 
info@troisgros.com

(Fermé le Lundi midi, Mardi et Mercredi)

 

Plus d'informations