Le Mont-Saint-Michel redevient une île

  • Le Mont-Saint-Michel

    Le Mont-Saint-Michel

    © CRT Normandie / Dietmar Feichtinger Architectes / SBP © S.Lorkin-Anibas Photography

  • Le Mont-Saint-Michel

    Le Mont-Saint-Michel

    © CRT Normandie / Dietmar Feichtinger Architectes / SBP © S.Lorkin-Anibas Photography

  • Le Mont-Saint-Michel

    Le Mont-Saint-Michel

    © CRT Normandie / F. Godard

Le Mont-Saint-Michel redevient une île Grande Rue 50170 Le Mont-Saint-Michel fr

Merveilles du patrimoine mondial, le Mont-Saint-Michel et sa baie retrouvent leur vraie nature après 10 ans de travaux. Désormais, le Mont-Saint-Michel redevient une île l’espace de quelques heures, au moment des grandes marées.

Au fil des siècles et des interventions humaines, la sédimentation s’était accentuée autour du Mont. Petit à petit, la mer reculait, la terre et les prés salés progressaient. Un parking au pied des remparts dénaturait le paysage. Or, c’est précisément cet environnement maritime qui avait déterminé les moines du Moyen Âge à s’y installer et à y bâtir l’un des plus extraordinaires édifices de l’architecture religieuse.

Les experts internationaux étaient formels : à l’horizon 2040, si rien n’avait été entrepris, le Mont-Saint-Michel aurait été entouré de prés salés.

Pour que ce trésor de l’humanité reste un monument préservé pour les générations à venir et pour les touristes du monde entier, l’Europe, la France, la Normandie et la Bretagne ont décidé d’agir ensemble.

Protéger un grand site patrimonial et touristique

Initié en 1995 pour les études et débuté en 2005 pour les travaux, le rétablissement du caractère maritime du Mont constitue l’une des opérations culturelles les plus originales d’Europe. Le chantier est porté par une grande ambition : restaurer profondément le paysage qui sert d’écrin à l’un des hauts lieux de l’humanité et renouveler l’approche du site, dans l’esprit des traversées de la baie et de manière très respectueuse.

Le barrage du Couesnon, pierre angulaire de l'opération

Le nouveau barrage sur le Couesnon redonne suffisamment de force aux eaux pour chasser les sédiments vers le large, loin du Mont. Au-delà de sa fonction hydraulique, le barrage se fond dans le nouveau parcours d’approche du Mont-Saint-Michel comme ouvrage d’art et d’accueil du public.

Retrouver l’esprit d’une traversée

Le projet valorise la traversée entre le continent et le Mont-Saint-Michel, avec un parcours de découverte totalement renouvelé. Nouvel accueil, nouvel accès, nouveaux modes de transport, tout a été repensé pour que le Mont reste accessible à tous les publics.

Un pont-passerelle pour marcher sur l’eau

Les différents ouvrages réalisés pour rétablir le caractère maritime du Mont-Saint-Michel sont intimement liés par une recherche de cohérence entre beauté du lieu et fonction technique. Cette approche architecturale sensible traduit en actes une opération de développement durable résolument tournée vers la baie et l’abbaye, comme en témoigne Dietmar Feichtinger, l’architecte du pont-passerelle : « L’approche est tout autant un trajet qu’une escale, un temps nécessaire pour rejoindre cet « ailleurs » perdu dans le lointain de l’horizon marin […] Du continent jusqu’au Mont, la géométrie générale de l’ouvrage forme un mouvement continu et fluide ».

Un nouveau parking, en retrait du Mont

Le nouveau parc de stationnement est placé à 2,5 km sur le continent. Depuis le parc de stationnement et le Centre d’informations touristiques, des navettes de transport gratuites et des cheminements piétonniers mènent les visiteurs jusqu’au Mont. À pied, les visiteurs empruntent le nouveau pont-passerelle. En navette, la dépose des passagers se fait à 400 mètres du Mont-Saint-Michel pour réserver aux seuls piétons une vue dégagée sur le Mont et la baie.

Une île comme par magie

Dès que le cœfficient de la marée dépasse 110, le Mont redevient une île. Les remparts baignent dans l’eau. Le rocher est coupé de ses accès. Le phénomène, qui ne dure à chaque fois que quelques heures, ne s’était plus produit depuis plus de 130 ans.

Le rocher offre sans conteste l’un des meilleurs belvédères pour observer le spectacle des grandes marées.

En savoir plus l’opération de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel.
En savoir plus les accès au Mont-Saint-Michel.

 

En lien avec