Les origines du Tour de France

  • Tour de France à Paris, 20 juillet 1975

    Tour de France à Paris, 20 juillet 1975

    © AFP PHOTO

Les origines du Tour de France

Patrie de la « Petite Reine », le pays de Jacques Anquetil possède avec le Tour de France l’un des événements sportifs les plus suivis au monde.

Cette course, née en 1903 d’une rivalité entre deux journaux sportifs, fut gagnée la première année par un certain Maurice Garin, toujours recordman du plus grand écart au classement général avec le deuxième (2h49).

Très française, cette épreuve cycliste s’est vite internationalisée mettant en avant les plus grands champions étrangers : de Fausto Coppi en passant par Eddy Merckx, Miguel Indurain ou Alberto Contador...

Evénement populaire et grand public, le Tour vous fera aimer et découvrir la vraie France.

Une ambiance unique

Même si, depuis ses débuts, le Tour a évolué, il symbolise toujours cette même ambiance unique sur les routes et dans les villages, qui fait rêver les champions comme les amateurs.

Épreuve mythique, elle présente le pays sous des angles qui raviront tous les publics.
La France a fait le Tour… mais aujourd’hui, avec sa renommée internationale, le suivre, c’est aussi rencontrer la France.

Magnifique terrain de jeu

Il faut dire que l'Hexagone est un terrain de jeu idéal pour les cyclistes professionnels.
Quelles que soient les qualités athlétiques du coureur, il a des chances de briller durant les 3 semaines de course.

Sur le plat, les rouleurs au physique imposant pourront faire valoir leur atouts qui seront aussi mis à contribution lors des sprints de fin d'étape ou lors des langues étapes de plaine. Quant aux petits gabarits, ils se délécteront des parcours montagneux dans les Alpes et les Pyrénées.