PICARDIE - Somme, le circuit du souvenir

  • La Boisselle Lochnager crater

    La Boisselle Lochnager crater

    © Nicolas Bryant

  • Le grand mémorial de la Somme

    Le grand mémorial de la Somme

    © aerophotostudio

  • Anzac Day, Villiers Bretonneux

    Anzac Day, Villiers Bretonneux

    © Baie Attitude Villiers Bretonneux

  • Mémorial Terre-Neuvien Beaumont Hamel

    Mémorial Terre-Neuvien Beaumont Hamel

    © ADRT80 - AB

  • Historial de la Grande Guerre à Péronne

    Historial de la Grande Guerre à Péronne

    © ADRT80 - JL

PICARDIE - Somme, le circuit du souvenir fr

La Bataille de la Somme, un espace mondial

En 1916, le département de la Somme est devenu un espace mondial, point de rencontre d’une vingtaine de nationalités venues combattre ou travailler autour des 3 empires belligérants (France, Allemagne et Grande-Bretagne).
La bataille de la Somme (1er juillet-18 novembre 1916), offensive alliée franco-britannique, est une des plus grandes batailles de la Grande Guerre. A la fois industrielle et mondiale, elle cause plus d’un million de pertes (morts, blessés, disparus) en 4 mois et demi. L’internationalisation générée par cette Bataille ne cesse pas avec les combats en 1918, elle continue avec les objets-souvenirs rapportés par des millions d’hommes et une mémoire de guerre encore vivante aujourd’hui avec les pèlerinages et les monuments commémoratifs.

Un territoire parsemé de monuments hommages aux alliés

Le Circuit du Souvenir, itinéraire reliant les 2 villes symboles de la Grande Guerre, Albert et Péronne, permet de découvrir et comprendre cette terrible page d’histoire internationale.L’Historial de la Grande Guerre est une clé d’entrée du Circuit du Souvenir. Ce musée de référence offre un regard comparatif et objectif des douloureuses expériences des 3 principaux belligérants dans la chronologie historique.

La ville de Péronne connaît l’occupation allemande dès août 1914, devenant immédiatement un centre de grande activité militaire et de logistique, particulièrement pendant la Bataille de la Somme. Bien que bombardée par l’artillerie française pendant 8 mois, elle reste aux mains des Allemands qui ne l’évacuent qu’en mars 1917, lors de leur repli sur la ligne Hindenbourg. A nouveau occupée en mars 1918, la ville est délivrée le 2 septembre par la 2e division australienne.

A quelques kilomètres de Péronne, le village de Rancourt est le lieu de rupture du principal lien de communication allemand : la route Bapaume-Péronne. Aujourd’hui le village a le triste privilège de regrouper 3 cimetières : français, britannique et allemand. C’est aussi le haut-lieu du souvenir de la participation française à la Bataille de la Somme avec la Chapelle du Souvenir Français.

Hommage aux alliés sud-africains et australiens

La prise du Bois Delville à Longueval est indispensable à toute progression vers l’est et est confiée aux Sud-Africains qui connaissent leur baptême du feu sur le front occidental du 15 au 20 juillet 1916. Sur les 4000 hommes qui constituent la bridage seuls 143 sortent indemnes de leurs tranchées. Le Mémorial National et musée Sud-Africains rendent hommage à tous les Sud-Africains tombés au cours des divers conflits du 20ème siècle, en Afrique, en Europe et au Proche Orient.
Au nord ouest, le village de Pozières constitue un verrou qu’il faut faire sauter pour investir la colline de Thiepval. Cet objectif est en partie confié aux troupes australiennes. Arrivés le 23 juillet 1916 et après s’être emparé de Pozières, les Australiens épuisés sont relevés le 5 septembre par les Canadiens. 3 de leurs divisions subissent des pertes supérieures au tiers des effectifs engagés, quant au village, il a totalement disparu. Le monument à la 1ère division, les vestiges du "Gibraltar" et ceux du "Moulin à Vent" évoquent cette bataille.

Hommage aux alliés britanniques, irlandais et terre-neuviens

A proximité, la colline et le village de Thiepval sont un des piliers de la défense allemande sur la partie nord du secteur britannique et est, le 1er juillet 1916, l’un des principaux théâtres du désastre de l’armée britannique. Les combats pour la prise de Thiepval commencent le 1er juillet et se terminent le 26 septembre 1916.
Le gouvernement britannique décide en 1932 d’ériger à Thiepval le grand Mémorial de la Somme (Memorial to the missing) imposant monument en brique et pierre, haut de 45m, œuvre de l’architecte Sir Edwin Lutyens ; c’est le plus grand Mémorial de guerre britannique au monde. Il commémore les 72 205 hommes des armées britanniques et sud-africaines qui sont morts et portés disparus entre juillet 1915 et mars 1918.
La 36ème division irlandaise est la seule unité à avoir atteint son objectif le 1er juillet. Mais elle est prise sous le feu du barrage roulant de l’artillerie britannique et sous celui des mitrailleuses allemandes. Ayant perdu plus de 5 500 hommes en quelques heures, la division doit être évacuée dès le lendemain. La tour d’Ulster érigée en 1921 est la réplique exacte d’une tour située près de Belfast sur le terrain de la 36ème division. Monument irlandais pour la Bataille de la Somme, elle est aussi le mémorial à tous les soldats de l’Ulster morts pendant la Grande Guerre.
Terre-Neuve est à l’époque de la guerre, une colonie britannique et lève à ce titre une armée de volontaires. Le 1er juillet 1916, à 7h30, les hommes du régiment Terre-Neuvien, à peine sortis de leurs tranchées, se trouvent pris sous le feu des mitrailleuses allemandes. Une demi-heure plus tard, ils ne sont plus que 68 valides. Proportionnellement aux effectifs engagés, cette action est l’une des plus meurtrières de l’offensive de la Somme. Pour rappeler cette tragédie, Terre-Neuve décide d’ériger son mémorial national aux disparus à Beaumont-Hamel.
A La Boisselle, le 1er juillet 1916, dix minutes avant l’assaut de l’infanterie, plusieurs explosions destinées à rompre la 1ère ligne allemande creusent de profonds cratères. Lochnagar Crater de 100 mètres de diamètre et de 30 mètres de profondeur se visite encore aujourd’hui.

Les Britanniques au cœur de la Bataille

Occupée par les Allemands du 29 août au 14 septembre 1914 puis évacuée après la Bataille de la Marne, la ville d’Albert est l’objet d’incessants bombardements. La relève de l’armée française par l’armée britannique s’effectue en juillet 1915. La ville devient alors un centre d’intenses activités militaires. Elle est restée ville-symbole pour les Britanniques. Après sa reprise par les Allemands en mars 1918, puis par les Britanniques en août, la ville n’est plus qu’un vaste champ de ruines.
Dans les anciens abris, le Musée Somme 1916 invite, dans un souterrain de 250 mètres de long et à 10 mètres de profondeur, à la découverte de la vie des soldats dans les tranchées lors de l’offensive du 1er juillet 1916.
Construite en 1916 pour les besoins de la bataille de la Somme, une voie ferrée servait à l’approvisionnement des tranchées de l’artillerie. Le P’tit train de la Haute Somme, tracté par des locomotives à vapeur ou diesel, emmène aujourd’hui les visiteurs, au départ de Froissy, le long des bords de Somme.

Hommage aux alliés australiens et néo-zélandais

En direction d’Amiens, le village de Villers-Bretonneux entre dans l’histoire de la guerre le 24 avril 1918, lorsque les troupes australiennes arrêtent définitivement l’offensive allemande de mars.
Depuis la construction de l’école Victoria en 1927 et l’inauguration du Mémorial national australien en 1938, les liens officiels et privés entre les habitants de Villers-Bretonneux et du peuple d’Australie n’ont cessé de se resserrer. C’est ici qu’est célébré chaque 25 avril le Dawn Service de l’Anzac Day. Cette cérémonie rend hommage à l’Australian and New Zealand Army Corps qui s’illustre lors des Batailles de Picardie en 1918.
Le musée Franco-Australien inauguré le 25 avril 1975 se situe au 1er étage de l’école Victoria. Il retrace l’histoire du corps expéditionnaire australien pendant la Première Guerre mondiale et plus particulièrement sur le front de l’ouest en 1918. Dans la cour d’école, en plus d’une fresque australienne dans le style Aborigène est inscrit dans le préau "Do not forget Australia"…  

Related videos

 
 

Vidéos affiliées